Politique de cookies de sites web à partir du 1er avril : non ce n’est pas une blague

Spread the love
Politique de cookies de sites web à partir du 1er avril : non ce n'est pas une blague

Dans la lignée du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), mis en place en 2018, une période débute en ce 1er avril 2021. L’idée ? Présenter de la manière la plus claire possible aux internautes l’utilisation des cookies par un site internet. Car la Cnil veille. Mais surtout Google, qui a clairement annoncé refusé à partir de cette date de livrer de la publicité sur des sites qui ne seraient pas conformes aux nouvelles directives de la Cnil.

Car c’est bien le consentement par l’internaute à l’utilisation des des cookies qui sont au coeur de cette évolution. Ces fichiers informatiques sont créés par les éditeurs de sites internet lors de la visite sur leurs sites. Stockés et exploités depuis le navigateur de l’internaute, ils permettent de multiples choses. Conserver les articles mis dans des paniers dans le cadre d’un site de e-commerce, suivre l’audience des sites internet avec par exemple le fameux Google Analytics, ou encore, et c’est un enjeu majeur pour les éditeurs, proposer de la publicité ciblée.

Chaque éditeur à l’aide d’une CMP (Consent Management Platform) tentait jusqu’alors de recueillir le consentement à l’installation des cookies sur leurs navigateurs par des subtilité sémantiques astucieuses, mais surtout par une présentation des boutons d’acceptation ou de refus des cookies fallacieuse. En clair, vous ne pouviez pas refuser en bloc les cookies, il vous fallait désactiver les différents cookies un à un dans une page de configuration des paramètres longue comme le bras. Et il arrivait parfois que cette page de gestion des paramètres ne soit en réalité connectée à la CMP.

publicité

“Refuser les traceurs doit être aussi aisé que de les accepter”

En octobre 2020, la CNIL a présenté de nouvelles règles, que doivent respecter tous les sites dès ce 1er avril 2021. “Refuser les traceurs doit être aussi aisé que de les accepter” a dit l’autorité. Tout site ne proposant pas un bouton de refus aussi accessible – en un clic – que le bouton de consentement sera donc hors la loi dès ce jour.

L’affichage d’un bouton “tout refuser” aux côtés du bouton “tout accepter” est donc préconisé. Par ailleurs, une décision du Conseil d’Etat de juin 2020, les éditeurs sont libres de bloquer l’accès à leur site (ou le rendre payant) en cas de refus.

Par ailleurs, l’information qui doit éclairer le consentement est désormais plus encadrée. Les éditeurs de site Internet doivent désormais clairement indiquer la nature et l’objectif des cookies qui seront soumis aux internautes. Tout comme l’identité des des acteurs qui recueillent des informations personnelles.

Les seuls cookies qui ne sont pas soumis à ces règles selon la Cnil sont ceux destinés à améliorer le confort de l’internaute. Soit des cookies qui servent à conserver un article en panier pour un site marchand, ou ceux qui permettent de rester authentifié à un service.

Comment ça se passe sur ZDnet.fr ?

Sur ZDNet nous basculons sur un système de Regwall (Register Wall) pour l’ensemble du site à l’occasion de la mise en place de cette nouvelle CMP. Cela signifie que nous vous demandons de créer un compte sur ZDNet.fr pour consulter gratuitement les contenus créés par la rédaction. Par ailleurs, la création de compte vous permet de vous abonner à nos newsletter thématiques, télécharger gratuitement des Livres Blancs, participer aux discussions liées aux actualités, donner votre avis sur les logiciels de la zone “Télécharger”, proposer un évènement à la rédaction, ou encore bénéficier des offres spéciales de ZDNet.fr.

Pour créer un compte à partir de cet écran, vous pouvez cliquer sur “J’accepte tout”. Si vous désirez consulter la liste de nos partenaire, nous vous en fournissons la liste, cliquez sur “partenaires” dans cet écran. Vous verrez alors la liste des partenaires, et le type de données qui sont collectées (voir ci-dessous). Par exemple, dans le visuel, vous pouvez voir que nous utilisons un cookie de Mediamétrie, à des fins d’analyse de l’audience.

Si vous retournez à l’écran principal, et si vous cliquez sur “J’accepte tout”, vous pourrez directement lire le contenu que vous souhaitiez consulter, puis / et créer un compte (voir ci-dessous).

Si vous choisissez de refuser les cookies, nous vous expliquons leur importance pour vous et nous. En nous vous donnons l’occasion de changer d’avis pour accéder au contenu, ou bien de vous connecter au service si vous possédez un compte. Si vous ne possédez pas de compte, il vous sera possible d’en créer un.

Leave a Reply