Pluton, Microsoft annonce une puce de sécurité pour les PC Windows

Spread the love

La sécurité de l’écosystème Windows 10 est une priorité pour Microsoft. Depuis son lancement, les nouveautés et les évolutions ont été nombreuses. Le géant vient d’annoncer un autre projet. Il se nomme Pluton.

Pluton est le nom donné à une nouvelle puce de sécurité censée succéder à l’actuel TPM. TPM est la contraction de Trusted Platform Module.

TPM – Wikipedia

C’est in standard cryptographique pour cryptoprocesseurs (microcontrôleur dédié à la sécurisation d’un système par intégration de clés de chiffrement dans le matériel), sur laquelle s’appuie la mise en œuvre au niveau matériel d’un système NGSCB. Les spécifications techniques de cette norme sont définies par un consortium de l’industrie informatique nommé Trusted Computing Group (TCG). Elle a obtenu en 2009 le standard ISO/IEC 11889 par l’organisation internationale de normalisation et la commission électrotechnique internationale. Après la version 1.2, les spécifications TPM 2.0 ont été publiées en mars 2014.

Concrètement TPM est un composant qui améliore la sécurité d’un périphérique Windows en stockant des informations critiques. Cela peut être des données d’authentification pour des fonctionnalités comme Windows Hello.  Le but est les séparer du reste du systèmes afin de s’assurer qu’aucun acteur malveillant ne soit en mesure d’y accéder si l’ordinateur a été infecté ou piraté.

PC Windows et Pluton

Pluton est une réponse de Microsoft aux efforts d’Apple et de Google dans le domaine. Ces deux géants ont déjà annoncé les solutions T2 et Titan M.

Il prend la forme d’un processeur de sécurité qui va s’assurer que les informations d’identification, les clés de chiffrement et les données personnelles ne sont pas exposés et accessibles en cas d’attaque informatique.

Les constructeurs Intel, Qualcomm et AMD ont tous accepté de créer des processeurs x86 et AMR équipés de Pluton. Leurs prochains SoC seront donc équipés de cet élément de sécurité Windows. Sa mission sera aussi de renforcer la sécurité lors de la communication de données sensibles avec l’extérieur tout en garantissant une expérience de mise à jour plus sécurisée du firmware de l’appareil.

En sachant que Microsoft Pluton prend la forme d’un composant matériel il va falloir attendre la prochaine génération d’ordinateurs Windows.

Leave a Reply