Plusieurs départements placés en vigilance orange pluie-inondation, crues et orages – Le Monde

Spread the love
La carte de vigilance météorologique aux orages publiée le vendredi 12 juin 2020 à 10 h 05 est valable jusqu’au samedi 13 juin 2020 à 6 heures.

Plusieurs départements ont été placés en vigilance orange pluie-inondation, crue et orage par Météo-France de vendredi 12 juin jusqu’au samedi 13 juin 6 heures. La vigilance orange pour pluie-inondation est maintenue sur le Finistère, le Morbihan et les Côtes-d’Armor. D’autre part, une vigilance orange est lancée pour pluie-inondation sur le Cantal et la Haute-Loire, pour pluie-inondation et orages sur l’Aveyron, la Lozère et le Gard. Elle est valable à partir de 22 heures ou minuit la nuit prochaine.

Du Languedoc et de l’Auvergne au sud de la Bourgogne, le temps s’annonce très pluvieux toute la journée, avec des pluies durables, passagèrement soutenues et orageuses. Elles conduiront à des cumuls importants, notamment pour les cinq départements du Sud placés en vigilance orange.

Risques d’orages

Des pluies s’échapperont sur le nord de la Bourgogne, la Champagne-Ardenne, la Lorraine et la Franche-Comté : d’abord faibles, elles prendront un fort caractère orageux en fin de journée, avec un risque de rafales et de grêle. Un temps plus clément, essentiellement voilé, résistera en Alsace.

Sur le reste de la bordure méditerranéenne, le ciel sera nuageux à très nuageux avec des ondées éparses. Le massif alpin et la Corse profiteront d’éclaircies entrecoupées d’averses isolées en montagne. En revanche, le vent de secteur sud-est soufflera assez fort du Languedoc et de la région PACA au Massif central et à la vallée du Rhône, entre 70 et 90 km/h en rafales.

Le matin, des pluies modérées arroseront également le nord-ouest, de la Bretagne et de la Normandie au Centre et à l’Ile-de-France. Ces pluies régresseront progressivement vers la Manche et la Belgique l’après-midi, tout en faiblissant. Elles céderont la place à un ciel plus changeant du nord de la Loire au Sud-Ouest, avant l’arrivée de nouvelles averses orageuses l’après-midi de la Bretagne à l’Aquitaine. Ces giboulées seront portées par un vent de secteur sud assez fort de 70 à 80 km/h sur le littoral de la Gironde à la Vendée.

Fortes pluies jeudi à Ajaccio

Jeudi, près de 200 personnes ont été mises en sécurité, dont 48 confinées quelques heures, jeudi après-midi, dans une crèche et une école d’Ajaccio, après la chute de pluies diluviennes sur la ville à la mi-journée. « Nous avons procédé à presque 150 mises en sécurité », a précisé un porte-parole des pompiers de Corse-du-Sud, ajoutant que 28 personnes dans une crèche et 20 dans une école, « toutes en sécurité », ont été maintenues plusieurs heures dans ces établissements en attendant la décrue. Selon la préfecture, parmi les 150 personnes mises à l’abri, 80 étaient bloquées dans leur véhicule et 70 ont été évacuées des commerces environnants.

Ces pluies spectaculaires ont conduit la police à fermer temporairement les accès de la ville dans l’après-midi, de crainte d’un nouvel épisode orageux, qui n’a finalement pas eu lieu.

Nappes phréatiques rechargées

La recharge des nappes phréatiques est « satisfaisante » en mai, a annoncé le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans son bulletin mensuel, alors que Météo-France anticipe un été sec dans le sud de l’Hexagone. « Les niveaux du mois de mai traduisent une recharge 2019-2020 conséquente. La situation est satisfaisante, avec des niveaux supérieurs à la moyenne sur une grande partie du territoire », indique le BRGM. En particulier « dans le bassin aquitain et sur le pourtour méditerranéen, les nappes ont bénéficié d’apports supplémentaires en mai et certaines affichent des niveaux hauts à très hauts ».

A l’inverse, « la situation est moins favorable sur une large partie nord-est de la France : les nappes de la plaine d’Alsace, des couloirs de la Saône et du Rhône et de l’est du Massif central, affichent toujours des niveaux modérément bas à bas ».

Le Monde avec AFP

Leave a Reply