Plus de salariés français se disent prêts à recourir au télétravail

Spread the love
Plus de salariés français se disent prêts à recourir au télétravail

Alors que les messages préventifs se multiplient au sein des entreprises pour faire barrage à la propagation du coronavirus, le télétravail fait partie des solutions envisagées par les employeurs et salariés. En France, des entreprises de toutes tailles font de plus en plus appel à cette pratique à distance pour préserver la santé de ses collaborateurs, ou faciliter leurs déplacements.

Pendant les grèves de décembre 2019 et janvier 2020, 36 % des actifs français ont adopté le télétravail, parmi lesquels 42 % étaient considérés comme “primo-télétravailleurs”, comme le révèle Microsoft France dans une étude réalisée avec Opinion Way. Cette pratique s’est notamment diffusée auprès des entreprises de moins de 2 000 salariés (51 %) et de plus de 2 000 salariés (42 %).

La montée en puissance du télétravail va de pair avec une meilleure appréhension des outils technologiques adéquats. Ainsi, 86 % des primo-télétravailleurs bénéficiaient d’un logiciel de messagerie instantanée (contre 63 % des actifs français) et 60 % l’ont jugé utile pour le télétravail. Huit primo-télétravailleurs sur dix disent avoir bénéficié d’une plateforme de travail collaborative pendant les grèves, et 56 % l’ont jugé utile à leur activité à domicile.

Par ailleurs, 83 % des primo-télétravailleurs ont utilisé les services de vidéoconférence, et 55 % les ont jugés utiles.

publicité

Mieux gérer le rythme de travail

L’adoption de bonnes habitudes pendant sa journée de télétravail peut parfois s’avérer difficile, et certains télétravailleurs souffrent de leur isolement. Selon l’étude, une très large partie des télétravailleurs (91 %) ont estimé pendant les grèves que les outils technologiques leur ont permis de continuer à travailler en équipe comme au bureau. Ces outils ont aussi permis aux actifs de mieux gérer leur rythme de travail (pour 86 % d’entre eux) et de ne pas se sentir isolé (79 %).

La pratique du télétravail pourrait croître davantage à mesure que le COVID-19 se propage. Selon une enquête de la société de relations publiques Bospar, un peu plus de la moitié des Américains interrogés pensent que les open space vont aggraver la propagation du virus et 41 % estiment que l’open space est un foyer d’infection.

Nos conseils pour mieux travailler à la maison

Leave a Reply