Sony travaille sur sa prochaine génération de console de jeux connue sous le nom de PlayStation 5. Il est prévu de nombreuses améliorations allant de la puissance de calcul à la prise en charge des nouvelles technologies de rendus. Le Ray Tracing en temps réel est évoqué.

Si tout se déroule comme prévu, Sony devrait commercialiser sa prochaine console de jeux pour les fêtes de fin d’année en 2020. Elle portera le nom de PlayStation 5 ou encore PS5.  Cette nouvelle génération mettra en avant de la haute et de la très haute résolution (4k, 8K). Sa mécanique va subir des changements en profondeur.

PlayStation 5, performance et Ray Tracing en temps réel

Il est déjà promis un bond du côté des performances brutes mais pas seulement. Si la puissance de traitement est l’un des arguments Sony travaille sur des optimisations du côté des sous-systèmes mémoire et stockage. L’objectif est d’avoir une plateforme cohérente et équilibrée en évitant le plus possible les goulots d’étranglement. Par exemple la partie stockage exploitera de la mémoire flash NAND. En parallèle la console sera capable de prendre en charge le Ray Tracing en temps réel. Nous ne parlons pas d’une sorte d’émulation mais bien d’un câblage physique pour une accélération matérielle.

L’information est signée Mark Cerny, architecte système au siège américain de Sony. Dans une récente interview accordée à Wired, il a précisé

« Il y a une accélération du Ray Tracing dans le matériel du processeur graphique »

De son côté AMD est très discret sur la question. La firme a pris la décision cette année de ne pas suivre Nvidia . Du coup nous avons eu droit à des Radeon « Navi » faisant totalement l’impasse sur cette technologie.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply