Plan de relance : des conseillers numériques recrutés sur tout le territoire

Spread the love
Plan de relance : des conseillers numériques recrutés sur tout le territoire

Sur les 7 milliards d’euros du plan de relance dédiés aux projets numériques, le gouvernement promettait en septembre dernier qu’une enveloppe de 250 millions d’euros serait consacrée à l’inclusion numérique, contre 350 000 euros investis il y a trois ans sur ce volet.

Alors que 13 millions de Français ont peu, voire pas du tout de compétence numérique, l’objectif du plan est de mieux les former à cette nouvelle grammaire. Le gouvernement promet d’accentuer les moyens des aidants, d’améliorer l’accompagnement du public dans toutes leurs démarches administratives dématérialisées et de consolider les équipements des lieux d’accueil (services publics, mairies, bibliothèques, etc.).

Concrètement, 4 000 conseillers numériques France Services vont être recrutés et déployés pour proposer des ateliers d’initiation au numérique. Cet engagement est financé par l’Etat à hauteur de 200 millions d’euros et vise en priorité à ouvrir de nouveaux postes.

Ces conseillers de terrain, placés dans tous les lieux qui reçoivent du public, partageront leurs connaissances sur les usages du numérique au quotidien, aussi bien sur la protection des données personnelles, que sur la vérification de sources d’information, la réalisation d’un CV ou encore la vente et l’achat de biens en ligne.

publicité

Pérenniser des emplois au-delà de deux ans

Un financement à hauteur de 50 000 euros est prévu pour chaque contrat passé au sein des collectivités, et 40 000 euros dans le privé. Cette somme donnée par l’Etat permettra en théorie de financer un intervenant pendant deux ans à temps plein sur la base d’un Smic. Les structures accueillantes qui le souhaitent pourront mettre la main à la poche pour pérenniser ces emplois.

Les conseillers recrutés devront suivre 350 heures de formation au préalable, dans le but de faire valoir à terme leur titre professionnel. Les formations devront être conseillées au cas par cas, puisque cela dépendra des profils des candidats et des compétences numériques et sociales déjà acquises. Pour postuler et recruter, une plateforme dédiée vient d’être ouverte.

Le gouvernement espère lancer les premières formations courant janvier pour démarrer sur le terrain au printemps 2021.

Leave a Reply