Pékin mise sur la reconnaissance faciale pour lutter contre le trafic de drogues

Spread the love
Pékin mise sur la reconnaissance faciale pour lutter contre le trafic de drogues

La Chine renforce son arsenal de lutte contre la drogue. C’est ainsi qu’à Shanghai, les autorités locales ont décidé de mettre en place un terminal de collecte de médicaments équipés d’une technologie de reconnaissance faciale à destination des personnes se procurant des médicaments dans les pharmacies et les hôpitaux. Objectif avoué de cette décision : enrayer les abus et repérer les personnes abusant de différents types de substances psychotropes et de tranquillisants, afin de fabriquer des drogues illégales comme la méthamphétamine.

Alors que les organismes de santé de Shanghai testent les terminaux depuis novembre, le système sera capable de couvrir l’ensemble de l’agglomération d’ici au premier semestre 2021, comme l’a fait savoir la presse chinoise ce vendredi. Le système, qui a déjà été adopté par 31 organisations de santé, scannera les visages des patients mais également des revendeurs et des praticiens. Il devrait être capable d’enrayer ce phénomène et d’empêcher la mise en place de trafics, comme l’affirment les autorités locales.

publicité

Leave a Reply