PC non pris en charge et Preview de Windows 11, Microsoft tente une approche personnalisée

Spread the love

Cette semaine Microsoft a pris la décision de supprimer du programme Windows Insider les PC Windows 11 dont la configuration n’était pas prise en charge. Après une intervention de Brandon LeBlanc la firme s’adresse directement aux victimes de cette nouvelle politique.

Windows 11 s’accompagne d’une configuration minimale requise restrictive au point que certains PC âgés de seulement quatre ans ne sont pas compatibles. Ce dossier est « brulant » car des millions d’ordinateurs, dont la majeure partie sont capables d’exécuter des logiciels d’aujourd’hui, sont abandonnés. Ils peuvent continuer à profiter de Windows 10 mais ce dernier sera normalement abandonné en 2025. En parallèle malgré une incompatibilité matérielle Microsoft a autorisé les PC non pris en charge du programme Windows Insider à installer les différentes builds de Windows 11. A. noter que cela a permis de vérifier qu’en effet ils sont capables de faire fonctionner ce système d’exploitation.

Devant cette étrange situation source de polémique sur les motivations des besoins matériels de Windows 11 Microsoft a pris la décision de modifier sa politique du programme Insider. Les PC considérés comme « non pris en charge » par Windows 11 ont été supprimés du programme Insider. Devant la polémique qui s’en est suivi Redmond a confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un bug mais d’un choix tout en tentant de calmer les esprits.

Windows 11 et les PC non pris en charge

Redmond a décidé de s’adresser directement aux utilisateurs concernés au travers d’un e-mail. L’objectif est d’expliquer que la situation devient compliquée pour leur machine. L’unique solution est de revenir à Windows 10. Pourquoi ? Ces PC ne sont plus concernés par des mises à jour publiées dans la cadre du canal DEV tandis qu’ils ne peuvent plus « migrer » vers le canal Bêta. En clair ils sont éjectés du programme Insider.

Le courriel explique

« CE PC ne réponde pas à la configuration matérielle minimale requise pour la prévisualisation des versions de Windows 11. Désormais il ne recevra plus de nouvelles Preview de Windows 11 issue du canal DEV.  Sur la base de nos données, vous avez un PC qui a reçu cette exception. Ce PC doit repasser sous Windows 10 à l’aide d’un ISO d’installation que nous fournissons afin de rejoindre le canal « Release Preview » consacré aux prochaines mises à jour de Windows 10.”

Windows 11 va débuter son déploiement le 5 octobre prochain. Il sera timide dans un premier temps en raison d’une approche prudente. Un coup d’accélérateur est prévu en début d’année 2022. Tous les ordinateurs éligibles à la mise à niveau gratuite vers Windows 11 devraient obtenir le système d’exploitation d’ici là mi-2022.

Les ordinateurs non pris en charge n’auront qu’une seule possibilité afin de rester dans l’univers de Microsof… Windows 10. Sa prise en charge est prévue jusqu’en 2025 et le prochain rendez-vous est fixé à l’automne avec la mise en ligne de 21H2.

Windows 10 21H2, le lancement est proche, les grandes nouveautés

Leave a Reply