PC : Le marché se porte bien grâce à la hausse de la demande sur le marché professionnel

Spread the love
PC : Le marché se porte bien grâce à la hausse de la demande sur le marché professionnel

Malgré la fin des mesures de confinement et le retour des salariés sur leur lieu de travail, les ventes de PC ne montrent aucun signe de fléchissement. Selon le cabinet d’études IDC, les ventes de PC traditionnels (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et stations de travail) passeront le cap des 96 millions d’unités commercialisées en 2021 dans la région EMEA (qui regroupe l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient), ce qui représente une hausse de 13,2 % sur un an. Les ordinateurs ultraportables domineront le marché avec 44,3 % des ventes, indique l’institut, suivis des ordinateurs portables traditionnels (26 %) et des ordinateurs de bureau traditionnels (18,1 %).

Ce résultat est d’autant plus remarquable que l’année 2020 a été une année record pour les ventes de PC. En grande partie du fait de la crise sanitaire, qui a contraint le grand public et les salariés à télétravailler ou à se former à distance. Selon IDC, le télétravail et l’enseignement à distance ont poussé la demande pour des PC aux niveaux les plus élevés que le marché ait connus en une décennie, les expéditions atteignant plus de 302 millions d’unités dans le monde en 2020, soit une hausse de 13,1 % par rapport à 2019. 

Le temps passe mais la demande ne faiblit pas, relève l’institut, qui note toutefois que la nature de la demande est en train de changer. Les expéditions de PC grand public ont augmenté particulièrement vite l’année dernière, les utilisateurs cherchant à se divertir pendant le confinement. Cela s’est traduit par la forte croissance des ventes d’ordinateurs de bureau grand public, qui étaient généralement utilisés pour les jeux. Au deuxième trimestre 2021, la demande des consommateurs pour les ordinateurs de bureau diminue légèrement (de moins de 2 %) en Europe occidentale, la fin des mesures de confinement éteignant en partie l’intérêt du grand public pour les jeux vidéo.

publicité

Demande accrue des entreprises

Le véritable moteur des ventes pour le reste de l’année devrait venir du marché commercial. En Europe occidentale, IDC prévoit que le marché commercial connaîtra une croissance de près de 25 % au cours du prochain trimestre, grâce aux investissements des employeurs dans du matériel destiné à soutenir de nouvelles formes de travail. À mesure que le travail hybride s’impose, les entreprises devraient acquérir des flottes d’ordinateurs portables pour soutenir les projets de numérisation. Elles investiront également dans des ordinateurs de bureau lorsque les employés retourneront au bureau.

“Le second semestre 2021 apportera une croissance continue sur le marché des PC. Alors qu’une force soutenue des ordinateurs portables est prévue, une croissance du marché des ordinateurs de bureau est attendue pour la première fois depuis le premier trimestre 2020”, indique Simon Thomas, analyste de recherche chez IDC Western Europe Personal Computing. “La croissance sera principalement portée par les gouvernements et les entreprises, qui équiperont leurs employés lors de leur retour au bureau et investiront dans des projets de numérisation.” 

Selon IDC, une partie de cette croissance peut également être attribuée à un retard de demande qui s’est accumulé depuis le début de la crise sanitaire. La demande des employeurs et des consommateurs a effectivement généré un besoin sans précédent de nouveaux PC, et donc de semi-conducteurs qui soutiennent les processus informatiques dans les produits. L’industrie des semi-conducteurs n’a toutefois pas été en mesure de fournir suffisamment de composants pour répondre à cette demande, ce qui a conduit à une pénurie de puces qui ne cesse de s’étendre et qui se répercute maintenant sur pratiquement tous les secteurs industriels.

Du côté d’IDC, on semble confiant dans le fait que l’industrie sera capable de résister à la pénurie. “Cette prévision de croissance intervient malgré les problèmes actuels d’approvisionnement en composants, qui devraient se poursuivre jusqu’en 2022”. Il est toutefois probable que les prix des PC augmentent d’ici la fin de l’année 2021, car les fournisseurs répercutent la hausse des coûts des composants et de la logistique dans un contexte de forte demande. 

Source : ZDNet.com

 

Leave a Reply