PC-as-a-Service : les petites entreprises ont-elles intérêt à passer le cap ?

Spread the love
PC-as-a-Service : les petites entreprises ont-elles intérêt à passer le cap ?

Consommer un service plutôt qu’acheter un bien. De l’automobile au divertissement, en passant par l’habillement, le modèle locatif est de plus en plus répandu dans une multitude de secteurs, et le numérique ne fait pas exception à la règle. Selon les chiffres de ResearchAndMarkets.com, le marché mondial du PC-as-a-Service (PCaaS) devrait connaître une croissance annuelle moyenne de près de 55% entre 2019 et 2024, pour passer de près de 16 milliards de dollars à plus de 140 milliards. 
Et ces prévisions ont été réalisées avant la crise sanitaire, qui a poussé les entreprises à accélérer drastiquement leur évolution vers une gestion plus agile des environnements de travail. Mais si les avantages du modèle PCaaS sont connus – expérience améliorée pour l’utilisateur, gestion simplifiée pour l’administrateur et coûts en baisse pour l’entreprise ; peuvent-ils s’appliquer à des structures de taille réduite avec les mêmes bénéfices ?
publicité

Une expérience modernisée et personnalisée

L’activité d’une entreprise, quelle qu’elle soit, repose sur la capacité de ses employés à travailler efficacement. Et de plus en plus, cette capacité dépend du bon fonctionnement des outils numériques. Le PCaaS permet d’utiliser un ordinateur pendant 3 ou 4 ans, puis de le remplacer par un appareil de nouvelle génération une fois le terme du contrat atteint. 

Les employés travaillent ainsi toujours avec une technologie fiable et moderne, mais également adaptée à leurs besoins. Les grandes entreprises ont l’habitude de créer des configurations types, adaptées à un grand nombre d’utilisateurs. Une fois ces configurations enregistrées, le PCaaS leur fait alors gagner du temps en leur permettant de commander un grand nombre de machines préconfigurées en seulement quelques clics. 

Dans une petite organisation, chaque employé a sa spécialité et ses contraintes propres. Le PCaaS reste néanmoins adapté puisque les organisations peuvent, si elles le souhaitent, personnaliser chaque PC un par un, afin d’obtenir précisément le poste qui conviendra le mieux. 

Les tracas informatiques du quotidien oubliés

Beaucoup de petites sociétés n’ont pas les moyens d’embaucher une équipe, ou même une personne, dédiée à la gestion informatique. C’est bien souvent le dirigeant lui-même qui prend en charge cette responsabilité ou la personne ayant le plus d’affinité avec le numérique. Mais chaque fois qu’un disque dur tombe en panne, qu’un café est renversé sur un appareil ou bien qu’une nouvelle machine est livrée, ce sont plusieurs heures, voire parfois plusieurs journées, qui sont passées à résoudre le problème. 

Autant de temps qui n’est donc pas consacré aux clients et au développement de l’activité. L’offre PCaaS pour les professionnels, proposée par Dell Technologies aux parcs de 1 à 299 unités, comprend outre le PC en lui-même, des services haut de gamme de déploiement et de support, ainsi que des logiciels de maintenance intelligente. 

orsque le PC est livré, il est configuré et prêt à l’emploi. Si un composant montre des signes de faiblesse, la technologie SupportAssist peut alerter l’utilisateur et enclencher automatiquement une intervention d’un technicien avant que l’ordinateur ne tombe en panne. Et pour la traditionnelle tasse renversée sur le clavier, le service ProSupport Plus avec la garantie dommage accidentel prend en charge les réparations.

Des PC valorisés et des euros économisés

Grâce au PCaaS, un grand groupe international comme  Shiseido a diminué de 25 % son budget PC. Une étude menée par Forrester estime à plus de 700 000 dollars des économies sur trois ans pour une organisation de 4 000 employés. Sans aller jusqu’à de tels chiffres, une petite entreprise va elle aussi réaliser des économies. La diminution des pannes, la productivité augmentée des collaborateurs et la valorisation de l’appareil en fin de contrat offrent au PCaaS un TCO (coût total de possession) inégalable. En effet, au bout des 3 ou 4 années d’utilisation, le PC a encore de la valeur.

 Dell Technologies récupère cette valeur, en réintégrant la machine sur un marché secondaire ou en recyclant ses composants, et l’intègre dans le calcul des loyers facturés à l’entreprise cliente. La somme de l’ensemble des loyers sur toute la durée du contrat est ainsi inférieure à la valeur d’acquisition de l’appareil. Et ce même pour un seul PC.

Pour plus d’infos sur les produits et solutions Dell, contactez un Conseiller via Chat.

Leave a Reply