Patek Philippe : impossible de rivaliser avec Apple sur les montres connectées

Spread the love

À chacun sa spécialité, ce n’est pas parce que certaines marques d’horlogerie haut de gamme se sont lancées dans les montres connectées qu’il faut absolument suivre le mouvement.

Dans une interview accordée à Hodinkee, Thierry Stern, le président de la manufacture Patek Philippe, écarte toute idée d’emmener ses modèles très haut de gamme sur ce marché. La raison avancée est simple, ce n’est pas dans son savoir-faire :

Ce n’est pas notre domaine. Vous m’imaginez ? Aller me battre contre Apple, qui a à peu près le même budget que moi en R&D, sauf qu’ils ont cinq zéros de plus à la fin ? Je ne peux pas rivaliser avec ça.

C’est une autre façon de fabriquer des montres. Nous nous sommes toujours consacrés aux montres mécaniques, c’est ce que nous maîtrisons et ce que nous aimons. Travailler sur quelque chose d’électronique peut être amusant, mais ce n’est pas mon domaine. Il faut le laisser aux spécialistes, et je n’en suis pas un dans ce type de technologie.

D’autres marques dans l’horlogerie haut de gamme n’ont pas eu ces réserves. TAG Heuer a sa collection Connected et Montblanc avec ses Summit, dans les deux deux cas développées sur Wear OS.

Sans oublier Hermès qui a choisi une troisième voie en laissant Apple et son budget R&D de milliardaire à la manœuvre pour se contenter d’apposer sa marque sur des déclinaisons d’Apple Watch, façon Nike, et d’accessoiriser des modèles.

Leave a Reply