Passe sanitaire : pour la neuvième semaine, les opposants vont manifester dans toute la France – Le Monde

Spread the love
Des participants à la manifestation contre le passe sanitaire, samedi 4 septembre 2021, à Paris.

A quelques jours de la mise en œuvre de l’obligation vaccinale pour le personnel hospitalier, à partir du 15 septembre, près de deux cents manifestations sont prévues, samedi 11 septembre à travers la France, contre le passe sanitaire.

Pour ce neuvième samedi de mobilisation, les autorités attendent un regain de mobilisation, avec environ 170 000 manifestants dans toute la France, dont 30 000 à Paris, a précisé une source policière à l’Agence France-Presse. Le ministère de l’intérieur avait compté 140 000 manifestants samedi 4 septembre, 160 000 la semaine précédente et 175 000 sept jours plus tôt.

Lire l’enquête : Les anti-passe sanitaire, un mouvement d’opposition aux multiples visages

Quatre cortèges parisiens

Dans le cortège du mouvement Les Patriotes, sur la pelouse de la place Vauban, à Paris, Paris, le 7 août 2021. © Julien Muguet pour Le Monde.

A Paris, quatre cortèges sont prévus, dont deux sont considérés comme « sensibles », a-t-on appris de source policière. L’un est parti à midi de l’esplanade Chaban-Delmas (dans le 7e arrondissement), à l’initiative du gilet jaune Jérôme Rodrigues, un autre s’est élancé de la place Wagram (17e arrondissement) à 13 heures pour rejoindre le Palais-Royal. Florian Philippot, chef de file des Patriotes et ex-numéro 2 du Front national, a lui annoncé un « cortège national gigantesque » à 14 heures au départ de la place du Paraguay, porte Dauphine (16e arrondissement).

A partir du 15 septembre, tous les contrats des salariés des hôpitaux et des Ehpad pourront être suspendus, si ces employés n’ont pas reçu au moins une dose.

Lire le reportage : « Comment on en est arrivés là ? » : à Pau, dialogue compliqué entre pro et anti-passe sanitaire

Obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux accueillant plus de cinquante personnes, le passe sanitaire a été étendu le 9 août à l’accès aux hôpitaux sauf urgences, aux bars et restaurants et aux grands centres commerciaux sur décision préfectorale, puis le 30 août au 1,8 million de salariés au contact du public.

Le gouvernement a annoncé lundi la fin de cette obligation pour l’immense majorité des centres de plus de 20 000 m2, même si des exceptions subsistent, dans le Sud-Est notamment.

Lire aussi Les limites du passe sanitaire expliquées en 7 questions

Le seuil symbolique des 50 millions de premières doses de vaccin, prévu par le gouvernement pour la fin d’août, puis pour le tout début de septembre, n’est toujours pas atteint, à quelque 500 000 près.

S’établissant désormais en dessous de 10 000, le nombre de contaminations au Covid-19 poursuit sa lente décrue, tandis que les hospitalisations liées à la maladie restent contenues, selon les chiffres de Santé publique France publiés vendredi. Au total, 9 966 cas de contamination ont été enregistrés en vingt-quatre heures, contre plus de 10 900 jeudi et plus de 12 800 mercredi. A titre de comparaison, on recensait plus de 13 400 nouveaux cas, vendredi 3 septembre.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Ce n’est pas le principe du passe sanitaire à l’hôpital qui pose une question éthique mais ses modalités de mise en œuvre »

Le Monde avec AFP

Leave a Reply