Pass sanitaire : un rescapé de la rafle du Vel’ d’Hiv critique l’utilisation “odieuse” de l’étoile jaune par c – franceinfo

Spread the love
“Je voudrais dire mon indignation devant ce qu’il s’est passé cette semaine, a réagi Joseph Szwarc. Je l’ai portée l’étoile moi, je sais ce que c’est, je l’ai dans ma chair encore.”
Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point cela m’a ému, les larmes me sont venues.” Joseph Szwarc, l’un des derniers survivants de la rafle du Vel d’Hiv des 16 et 17 juillet 1942 encore vivant, s’est indigné dimanche 18 juillet de l’utilisation de l’étoile jaune lors de manifestations contre l’extension du pass sanitaire. Il s’exprimait lors d’une cérémonie à Paris, organisée à l’occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat Français et d’hommage aux “Justes” de France.

“Cette comparaison est odieuse. (…) Je voudrais dire mon indignation devant ce qu’il s’est passé cette semaine, a expliqué Joseph Szwarc, visiblement ému. Je l’ai portée l’étoile moi, je sais ce que c’est, je l’ai dans ma chair encore.” Plusieurs personnes ont ainsi porté une étoile jaune lors de manifestations un peu partout en France samedi, mettant en équivalence la traque des Juifs par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale et le refus de se faire vacciner contre le Covid-19.

Joseph Szwarc a également appelé les Français et les Françaises à “se lever et ne pas laisser passer cette vague outrancière, antisémite et raciste, qui rôde dans les coins”. La cérémonie, présidée par Geneviève Darrieussecq, la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, s’est déroulée au Square des Martyrs juifs, dans le 15e arrondissement de Paris.

Leave a Reply