Pass sanitaire : le Danemark l’a abandonné il y a plus d’un mois et les nouvelles ne sont pas bonnes – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Un peu plus d’un mois après l’abandon de leur pass sanitaire, les Danois connaissent un rebond de l’épidémie, avec un nombre de cas qui a plus que doublé en quelques semaines.

Le relâchement serait-il trop important ? Au Danemark, le nombre de cas repart sévèrement à la hausse depuis quelques semaines, alors que le pass sanitaire y a été définitivement abandonné le 10 septembre dernier. Ainsi, d’une cinquantaine de cas positifs quotidiens pour 1 million d’habitants au plus bas de l’épidémie, la circulation du virus a grimpé à près de 120 cas d’après les dernières données de ce mois d’octobre, et la courbe ne semble pas vouloir s’infléchir.

Le Danemark a mis fin à son pass sanitaire il y a plus d’un mois, et le nombre de cas quotidiens vient de doubler en 3 semaines. “Pour les citoyens, le #Covid n’est plus un sujet (à tort ou à raison) et la vie tourne à plein pot”, raconte une habitante.

\u23e9https://t.co/KPDy4zuaDJ pic.twitter.com/kQnhAo74Sn

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) October 18, 2021

Malgré ces chiffres inquiétants, le nombre d’hospitalisations et de décès quotidiens reste cependant très bas dans le pays. Suffisant pour imaginer que la vaccination a fait son effet face aux formes les plus graves, et c’est bien là l’essentiel.

L’État danois n’envisagerait pas ainsi de revenir sur la fin du “coronapas”, mais plutôt de mettre l’accent sur la troisième dose vaccinale, qui pourrait être proposée à l’ensemble de la population dans un avenir proche.

L’augmentation sévère du nombre de cas serait par ailleurs à relativiser vis-à-vis du retour du froid, estime le professeur Antoine Flahaut, de l’université de Genève.

Leave a Reply