Pass sanitaire le 9 août, état d’urgence Outre-mer… ce qu’il faut retenir des annonces de Gabriel Attal – leparisien.fr

Spread the love

« La situation continue de s’aggraver », selon Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement s’est exprimé à la sortie du dernier Conseil des ministres de l’été. « La carte de France est presque entièrement rouge et seulement sept départements sont en dessous du seuil d’alerte », a-t-il déclaré.

La nouvelle loi sur les mesures anti-Covid, dont le pass sanitaire étendu aux restaurants, bars, transports, etc., entrera ainsi en vigueur le 9 août prochain. « Le Conseil constitutionnel a indiqué qu’il rendrait sa décision le 5 août prochain, la loi sera donc promulguée dans la foulée, avec une entrée en vigueur que nous prévoyons pour le 9 août », a déclaré Gabriel Attal.

Il y aura « au départ, un temps d’adaptation, de tolérance, de pédagogie, d’accompagnement pour les acteurs concernés » par l’obligation de présenter un pass sanitaire, en évoquant un « temps d’adaptation et de rodage d’une semaine » accordée aux établissements qui s’y soumettent déjà.

Le pass sanitaire est obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux de loisirs et de culture (cinémas, musées…) qui rassemblent plus de 50 personnes. Il doit être étendu aux cafés-restaurants, foires et salons, avions, trains et cars longs trajets, ainsi qu’aux établissements médicaux.

Un recours a été déposé à l’initiative de l’opposition de gauche devant le Conseil constitutionnel dans l’espoir de faire censurer cette mesure jugée attentatoire aux libertés. Le gouvernement a déposé un recours identique, mais pour au contraire la faire valider comme conforme aux principes fondamentaux du droit.

Etat d’urgence sanitaire Outre-mer

Le porte-parole a également annoncé que la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy passaient sous état d’urgence sanitaire, afin de « protéger l’hôpital qui pourrait rapidement se retrouver sous forte tension dans des territoires où il y a une très faible couverture vaccinale ». Gabriel Attal a parlé d’une situation « inquiétante » dans ces territoires d’Outre-mer, où le taux d’incidence atteint parfois 1 700 cas pour 100 000 habitants.

« En Guadeloupe, seule 15 % de la population est complètement vaccinée », alors qu’à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, « le taux d’incidence atteint 1 714 cas pour 100 000 habitants », précise-t-il.

Ce régime d’exception permet notamment de limiter la circulation des personnes, voire d’ordonner un reconfinement local en cas de circulation trop active du virus.

L’état d’urgence sanitaire avait déjà été réinstauré à La Réunion et en Martinique. Dans ce département des Antilles, le porte-parole du gouvernement a décrit une « situation très difficile, où nous avons déployé le service de santé des armées pour accueillir au maximum les patients dans de bonnes conditions à l’hôpital ».

Par ailleurs, le porte-parole a annoncé l’ouverture dès ce jour de 560 000 rendez-vous sur Doctolib pour se faire vacciner contre le Covid-19.

Leave a Reply