Pass sanitaire et étoile jaune: un rescapé de la rafle du Vel d’Hiv dénonce “une comparaison odieuse” – BFMTV

Spread the love

Joseph Szwarc a exprimé son indignation face aux comparaisons lancées par certains lors des manifestations contre la vaccination et le pass sanitaire.

À l’occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français, Joseph Szwarc, victime de la rafle du Vel d’Hiv, s’est exprimé ce dimanche 18 juillet.

Mais avant sa prise de parole, l’homme a commencé par dire son “indignation devant ce qui s’est passé cette semaine”. Joseph Szwarc fait alors référence à l’étoile jaune brandie par certains manifestants contre le pass sanitaire le 17 juillet et à la comparaison faite entre la stratégie vaccinale du gouvernement et le nazisme.

“Cette comparaison est odieuse il faut tous se lever contre cela. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j’ai été touché, les larmes me sont venues” déclare Joseph Szwarc avec émotion, une étoile jaune avec l’inscription “Sans vaccin” à la main.

“Je l’ai portée l’étoile, moi”

“Je l’ai portée l’étoile, moi, je sais ce que c’est, je l’ai dans ma chair. Je crois que c’est le devoir de tous nos concitoyens de ne pas laisser passer cette vague outrancière antisémite, raciste, qui rode je crois que c’est un devoir primordial” clame Joseph Szwarc sous les applaudissements de l’assemblée où se trouvait Geneviève Darrieussecq, ministre chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.

Cette comparaison a également a fait également réagir la Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). “Arborer une étoile jaune fantaisiste, c’est se moquer des victimes de la Shoah. La Licra condamne fermement cette “minimisation outrancière”, par le biais de détournements, d’un crime contre l’humanité. Elle fait le lit du négationnisme”, a-t-elle écrit sur Twitter.

Emilie Roussey

Leave a Reply