Pass sanitaire contre le Covid-19 : la France est entrée dans «une quatrième vague», annonce Gabriel Attal – Le Parisien

Spread the love

Les médecins alertaient depuis plusieurs semaines, et c’est désormais officiel pour le gouvernement : la France connaît une vraie reprise de son épidémie. « Nous sommes entrés dans une quatrième vague du virus », a déclaré ce lundi soir Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse consacrée au pass sanitaire, présenté en conseil des ministres.

« Si nous partons d’un faible nombre de contaminations, la dynamique de l’épidémie est extrêmement forte, nous constatons une vague plus rapide, une pente plus raide que toutes les précédentes » a-t-il ajouté. Il s’est voulu alarmant : « Nous partons de bas mais cette vague peut monter très vite et elle peut monter très haute ». Vendredi en effet, la France dépassait pour la première fois depuis mai la barre des 10 000 nouvelles contaminations, et lundi, 7 041 patients étaient hospitalisés à cause d’une infection liée au Covid-19. « Une hausse de ce type aussi forte, aussi soudaine, nous n’en avions jamais connu depuis le début de l’épidémie dans notre pays. Le nombre de nouveaux cas détectés a doublé en une semaine » a déclaré Gabriel Attal.

En France, le taux d’incidence a augmenté de 125% en une semaine : on recense 86 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants sur une semaine glissante. Le porte-parole du gouvernement parlait lundi matin d’une hausse du taux d’incidence « stratosphérique ».

A l’origine de cette reprise de l’épidémie : le variant Delta, auparavant surnommé variant indien. Ce variant est particulièrement contagieux, puisqu’une personne contaminée serait contagieuse deux jours plus tôt qu’avec la souche originelle. Il représente actuellement 80% des contaminations au Covid-19 en France selon Gabriel Attal. Au Royaume-Uni, il a entraîné une hausse très rapide du nombre de cas : depuis plusieurs jours, le nombre de nouveaux cas quotidiens tourne autour des 50 000.

Pour espérer contenir cette quatrième vague, le gouvernement français mise donc sur le pass sanitaire nouvelle version, dont le contenu a été en grande partie validé par le Conseil d’Etat, mais aussi sur la vaccination : « La vaccination limite le nombre de formes graves mais elle reste insuffisante dans notre pays », a répété Gabriel Attal lundi. D’après la Direction générale de la santé, le cap de 45% de la population totale entièrement vaccinée a été atteint dimanche. Par ailleurs, 37 523 594 personnes ont reçu au moins une injection (soit plus de 55,7% de la population totale).

Leave a Reply