Pass sanitaire : comment le gouvernement veut lutter contre la fraude

Spread the love

Le gouvernement français vient d’annoncer que TousAntiCovid est désormais doté d’une fonctionnalité baptisé « Carnet ». Cette dernière permet de prouver le résultat positif ou négatif d’un test de dépistage du covid-19. En la matière, la fraude est assez répandue et certains services proposent ainsi des faux suffisamment convaincants en cas de contrôle.

Hier, les autorités ont précisé le mode de fonctionnement de TousAntiCovid-Carnet qui pourrait permettre de lutter plus efficacement contre la triche. Concrètement et dès cette semaine, tous les tests PCR et antigéniques passés en France sont certifiés. Comme le rapporte Le Figaro, les organismes de santé vont faire remonter les résultats vers le système SI-DEP géré par l’Assurance maladie. Ces derniers seront ensuite renvoyés aux patients. Ils comprendront un « datamatrix », un code-barres bidimensionnelle à haute densité, réputé infalsifiable qui pourra ensuite être enregistré sur l’app TousAntiCovid, ou imprimé sur un document papier.

Exemple QR Code

© Secrétariat d’Etat au Numérique

Le Pass sanitaire ne servira pas dans les commerces

Pour l’heure, ce dispositif n’est disponible que pour les tests, mais il permettra d’authentifier les certificats de vaccination à partir du 29 avril prochain. Le principe sera là encore le même et une preuve de vaccination sera fournie qu’il sera ensuite possible d’intégrer sur son app ou de transporter en version papier.

Ce système sera utilisé pour voyager entre les différents pays de l’Union européenne dès cet été mais aussi pour se rendre dans les territoires français ultramarins. Pour autant, le gouvernement se refuse à les utiliser dans les restaurants, les bars, ou encore les cinémas. Cité par nos confrères, Le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, Cédric O, a ainsi précisé : « Aucun pass sanitaire n’est envisagé par le gouvernement pour les commerces » . En revanche, cet outil pourrait servir dans les lieux à forte concentration de personnes tels que les concerts, les salons, ou les festivals.

TousAntiCovid, qui était présenté comme un simple outil de traçage de contact pour éviter l’expansion de la pandémie, n’en finit plus de s’étoffer. Il contient également, entre autre, des informations sur les chiffres clés de l’épidémie sur le plan national et local, et permet aussi de préparer ses attestations de sortie. L’app compte à ce jour 14 837 264 enregistrements nets, soit le nombre de personnes qui ont téléchargé et activé l’application depuis le 2 juin 2020.

Leave a Reply