Pas de Force Touch mais une batterie un peu plus grosse dans l’Apple Watch Series 6

Spread the love

Il fallait s’y attendre, les zinzins d’iFixit se sont précipités sur l’Apple Watch Series 6 afin de réaliser leur rituelle autopsie. Cela paraissait évident, mais ce démontage le confirme : la couche Force Touch a disparu de l’écran, tout comme les fonctions afférentes qui ont déguerpi sur toutes les montres avec watchOS 7.

La procédure d’ouverture de la montre en est simplifiée, désormais elle s’ouvre comme un livre, enfin, un tout petit livre (c’était beaucoup plus compliqué auparavant). La Series 6 perd aussi très légèrement en épaisseur : 10,4 mm, contre 10,74 mm pour la Series 5.

De même, Apple a fait le ménage dans les connecteurs au niveau de l’écran, qui sont moins nombreux. Le Taptic Engine est à première vue similaire à celui d’une Series 5 mais surprise, il est un peu plus imposant. Le modèle 44 mm contient une batterie d’une capacité de 1,17 Wh, contre 1,129 Wh pour la précédente Series 5 de même taille (+3,5%). Le boîtier 40 mm de la Series emporte une batterie de 1,024 Wh.

Une des nouveautés de la nouvelle gamme, c’est son capteur oxygène sanguin. Voici à quoi il ressemble vu de l’intérieur :

Si l’Apple Watch Series 6 ressemble beaucoup à une Series 5 de l’extérieur (bien sûr, il suffit de la retourner pour voir la différence de capteur), à l’intérieur l’histoire est un peu différente. Le retrait de Force Touch a permis à Apple de caser une plus grande batterie, même si tout est relatif, et de simplifier l’entrelac de câbles en interne. Résultat : un indice de réparabilité de 6 sur 10… comme pour la Series 5 ! La montre connectée demeure un produit compliqué à réparer.

Leave a Reply