Parlements à la renverse (2/4) : Mariages forcés en Italie : la destinée des démocraties européennes ? – France Culture

Spread the love

Tout juste entré en fonction, le nouveau gouvernement italien devra, comme l’ancien, gérer d’importantes contradictions internes. 

Si le précédent se divisait sur les questions sécuritaires et la dépense publique, notamment concernant la construction ou non du TGV Lyon-Turin, l’actuel devra gérer ses dissensions vis-à-vis de l’Europe, entre un Parti démocrate acquis à la cause de l’Union et un Mouvement Cinq étoiles encore très critique. 

En outre, le nouveau gouvernement se trouve menacé par les velléités d’indépendance de Matteo Renzi qui pourrait quitter le Parti démocrate, ainsi que par les ambitions de revanche de Matteo Salvini bien décidé à faire de la Ligue la figure majeure de l’opposition. 

Comment cette nouvelle coalition va-t-elle pouvoir gouverner ?  Quels seront ses effets sur le paysage politique italien ?

Dans quelle mesure faut-il voir dans cet exemple italien le symptôme d’un phénomène plus vaste par lequel la fragmentation des paysages politiques nationaux nous conduirait doucement sur la pente des mariages forcés ? 

Dans quelle mesure peut-on rapprocher la crise italienne de celle que traverse l’Espagne, où une alliance « gauche-traditionnelle » et « gauche antisystème » est aussi envisagée ?   

Matteo Renzi est un joueur. Il bouge sans cesse et  voit l’évolution de la vie politique italienne et donc la nécessité d’un gouvernement de « légitime défense » contre cette attaque de Salvini. Paolo Modugno

Salvini est porté par une chose : la peur de l’immigration, et c’est un phénomène qui ne va pas s’arrêter.  Paolo Modugno

Ces fragmentations continues témoignent d’une fragilisation extrême des partis politiques. Ils semblent très faibles aussi bien au  niveau militant que sur le plan idéologique. Hervé Rayner

Podemos avait pour objectif de devenir le premier parti de gauche. Actuellement, il est en chute libre à cause de ses  divisions internes.  Barbara Loyer 

Extraits sonores : 

– Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini au moment où il a réclamé, le 8 août dernier, des élections législatives anticipées, actant la fin de la majorité de son gouvernement (Euronews, 08 août 2019)

– Luigi Di Maio donne son accord à la participation d’une nouvelle majorité à sa sortie d’un entretien avec le president Mattarella avec le Parti démocrate pour former une nouvelle majorité de gouvernement sous la houlette du Premier ministre sortant Guiseppe Conte (AFP, 28 août 2019)

– Extrait de la déclaration de Giuseppe Conte au moment de la formation du gouvernement (Euronews, 04 septembre 2019) 

Extraits musicaux : 

–       “Take off” de Doctor Flake (Label : New deal) 

–      Musique de fin : “Il Mondo” du groupe romain Wow (label : 42 records)

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

Leave a Reply