Parité : Une nouvelle conférence sur les femmes et le leadership dans l’IT se prépare en Californie

Spread the love
Parité : Une nouvelle conférence sur les femmes et le leadership dans l'IT se prépare en Californie

Image : WOCINTECH.

Vouloir équilibrer le rapport hommes/femmes dans le secteur des technologies est une bonne idée, mais elle ne sera pas très utile si les dirigeants restent des hommes. C’est le sujet de la toute première Extraordinary Women in Tech global conference (Conférence mondiale des femmes extraordinaires dans le secteur de la technologie), qui se tiendra à San Francisco le 9 décembre.

publicité

Préparer les femmes à occuper des postes de direction

Les différences entre les deux sexes dans le secteur de l’IT pourrait mettre des années à s’équilibrer, notamment parce que la solution commence avec l’éducation. Néanmoins, ce n’est pas pour ça que les femmes n’ont pas leur mot à dire en attendant la parité parfaite en termes de salaires, d’effectifs ou d’objectifs.

Dès aujourd’hui, il y a du travail à faire pour préparer les femmes, qui sont déjà dans les secteurs de l’informatique et de la technologie, à occuper des postes de direction. Et la meilleure façon d’y parvenir reste de mettre en avant des femmes qui ont réussi, car la réussite est un puissant facteur de motivation pour les autres.

La conférence est à la hauteur de son titre. Des femmes, cadres supérieurs chez Microsoft, Facebook, Oracle, Salesforce et American Express, seront rejointes par des dirigeantes basées à Berlin et à Dubaï.

Soutien et exemples

Ulyana Zilbermints, vice-présidente d’Avenue Code, qui organise des conférences, affirme que l’événement « célébrera le mouvement de leadership des femmes dans la technologie ».

Cette dernière précise avoir réussi à mener de front une vie de cadre de la Silicon Valley et une vie de chef d’entreprise, tout en étant mère de jumeaux, aujourd’hui âgés de sept ans. Elle a servi de mentor à de nombreuses femmes en s’inspirant de ses expériences et des défis qu’elle a dû relever à différentes étapes de sa vie. Elle ajoute que maintenant qu’elle approche de la quarantaine, elle est capable d’aborder le leadership de manière beaucoup plus authentique.

« Il est très important que nous, les femmes, nous nous soutenions mutuellement et que nous fassions passer le message qu’il est normal de réussir et d’être ambitieuse, qu’il est normal de vouloir élargir nos horizons et d’en faire plus. N’oubliez jamais que les femmes ont une sororité », clame également Fariba Rawhani, directrice informatique de Teranet, et l’une des oratrices de la conférence.

Des rencontres pour avancer

La conférence est née d’une série de webinaires au cours desquels des femmes chefs d’entreprise des Etats-Unis, du Brésil, du Canada, d’Allemagne, du Mexique et du Moyen-Orient ont été interrogées.

L’événement comprendra aussi un volet “start-up”, où des investisseurs et business angels pourront entendre de nouvelles idées commerciales. Cette partie pourrait également être une piste pour trouver des mentors ou des conseillères.

L’objectif global est de permettre aux femmes de créer des liens avec leurs pairs et avec des dirigeantes influentes. Ce qui semble être le meilleur moyen d’accélérer l’avancement de leurs carrières, potentiellement retardé par la pandémie de Covid-19 et ses mesures restrictives ayant mis à l’arrêt de nombreux événements.

Rendez-vous en décembre à San Francisco. On a beaucoup à rattraper.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply