Ordinateurs de bureau, Windows continue de reculer au profit de Linux !

Spread the love

Les derniers chiffres de NetMarketShare confirment une tendance inquiétante pour Microsoft. Windows recule sur le marché des ordinateurs de bureau.

Pour certains c’est une tendance « historique ». Le système d’exploitation Windows est en perte de vitesse sur le marché des ordinateurs de bureau. Depuis quelques mois sa popularité baisse. Il reste toujours la choix numéro un mais la concurrence devient de plus en plus présente. Elle est incarnée par macOS considéré comme une alternative solide mais coûteuse (d’un point de vue matériel) et différents distributions Linux.

Linux progresse et Windows recule sur le marché des ordinateurs de bureau !

Linux a longtemps été annoncé comme une alternative à Windows. Son adoption n’a cependant jamais vraiment décollé si bien que Microsoft a toujours dominé le marché.  Les choses semblent changées cette année. 2020 est partie par être l’année « Linux ». Ce système d’exploitation ne cesse de progresser et rien ne semble l’empêcher d’atteindre de nouveaux records d’adoption dans les prochains mois.

Windows, 2020 va devenir l’année “Linux” ?

Parts de marché des différents systèmes d’exploitions en juin 2020 - Source NetMarketShare

Parts de marché des différents systèmes d’exploitions en juin 2020 – Source NetMarketShare

La grande erreur de Microsoft est d’avoir « tuer » Windows 7 en janvier 2020. Ce choix stratégique pour dynamiser l’adoption de Windows 10 a été un tournant majeur pour Linux. De nombreux appareils Windows 7 abandonnés par faute de maintenance ont décidé d’abandonner le monde « Microsoft » en donnant une chance à des OS comme les distributions Linux Ubuntu, Mint et bien d’autres.

Les chiffres de NetMarketShare sont parlant. Linux a débuté 2020 avec une part de marché de 1,47% contre 88,14 % pour Windows. Nous parlons ici du marché des ordinateurs de bureau. L’abandon de Windows 7 a profité aux deux environnements qui ont progressé en février à 1,81 et 88,21%. Linux a cependant dégringolé en mars à 1,36% tandis que Windows a continué sa progression pour atteindre les 89,21%.

Le mois d’avril 2020 a été un choc. Linux s’est envolé à 2,87% au détriment de l’OS de Microsoft qui a chuté à 86,92%. Depuis sa croissance ne s’est plus arrêtée. En mai il a atteint les 3,17% puis les 3,61% et juin. En clair depuis six mois, sa popularité sur le marché des ordinateurs de bureau a bondi de 2.14% tandis que celle de Windows a chuté de 2.5%.  L’écart entre les deux environnements s’est donc réduit de presque 5 points.

D’un point de vue « menace » Linux a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir faire vaciller la suprématie de Windows. A court terme Microsoft n’a donc aucune raison de s’inquiéter. Par contre une part de marché en constante progression dévoile que l’écosystème Linux tout entier est en croissance. En clair, de plus en plus d’utilisateurs, de joueurs, de créateurs, de développeurs et des entreprises travaillent avec Linux. Le système d’exploitation évolue pour s’adapter et devenir le choix numéro 1 pour de plus en plus d’applications et d’appareils.

Leave a Reply