Orages, vents violents et risques d’inondations : 11 départements désormais en vigilance orange | LCI

































Météo

PRÉVISIONS – Un nouvel épisode d’intempéries touche les régions du sud-est, où le risque d’inondations est important. Onze départements sont placés en alerte par Météo France ce vendredi 22 novembre.

Sous l’influence d’une dépression circulant entre le proche Atlantique et l’Espagne, des intempéries se mettent en place dans le sud-est du pays. Situation typique de l’automne, cet épisode méditerranéen se caractérisera par des pluies intenses, des orages parfois violents et de puissantes rafales de vent. Après plusieurs semaines de précipitations, le risque de crues est important pour l’ensemble des cours d’eau prenant leur source dans les Cévennes.

C’est ce vendredi que l’épisode entrera véritablement dans sa phase active avec des précipitations continues pendant 48 heures consécutives. Dans la matinée, les premières pluies toucheront le relief cévenol. À partir de la mi-journée, elles se renforceront nettement et prendront un caractère orageux alors que dans le même temps, l’activité orageuse se mettra en place entre le Var et la Côte d’Azur.

Risques d’inondations importantes dans le Var

Si les Cévennes sont habituées à recevoir ces volumes de précipitations en peu de temps, les mêmes quantités sont attendues sur la moitié sud du département du Var, où c’est nettement moins courant : il devrait tomber l’équivalent de trois mois de pluie en seulement 36 heures. Le risque d’inondations est donc important dans ce secteur, d’autant que l’urbanisation y est parfois dense. 

Ce vendredi, Météo France a placé onze départements du sud-est en vigilance orange : l’Ardèche (pluie-inondation), l’Aveyron (inondation), les Alpes-Maritimes (orages, pluie-inondation), les Bouches-du-Rhône (orages, pluie-inondation), la Drôme (vents violents), le Gard (orages, pluie-inondation), l’Hérault (orages, pluie-inondation), l’Isère (vents violents), la Loire (vents violents), la Lozère (pluie-inondation) et le Var (orages, pluie-inondation).

Voir aussi

L’équivalent de 2 à 3 mois de pluie

Le maximum d’intensité est attendu à partir de la soirée de vendredi et en première partie de nuit, puis entre 3 heures du matin et l’après-midi samedi 23 novembre. Ce n’est qu’en soirée, samedi, que les précipitations s’évacueront, avec l’éloignement de la dépression en Méditerranée. Au cours de ces deux jours, les cumuls de pluies seront souvent compris entre 100 et 150 mm en plaine, jusqu’à 250 mm localement dans le Var et entre 300 et 400 mm sur le relief des Cévennes, aux confins de l’Ardèche, de l’Aveyron, de la Lozère, du Gard et de l’Hérault. Pour ces régions, c’est l’équivalent d’un à deux mois de pluie qui est attendu. Il y aura jusqu’à 3 mois de pluie sur le littoral varois. 

Risque important d’inondations

À l’inverse des précédents épisodes de pluies qui se sont produits au cours du mois d’octobre, les précipitations attendues ces prochaines heures se produiront sur des sols parfois saturés et dans des zones où les cours d’eau ont un niveau proche de la normale voire supérieur. Ainsi, le risque d’inondations est important avec des crues très probables et pouvant parfois provoquer des dégâts. Par ailleurs, sous les plus forts orages, des ruissellements pourront se produire en zones urbanisées. Pour ces raisons, les services de Météo-France et de Vigicrues émettront une vigilance orange pluies et inondation. 

Sur le même sujet

Et aussi

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply