Orages : fin de la vigilance orange, trois blessés et des inondations dans le Sud-Ouest – Le Parisien

Spread the love

Les averses orageuses vont se maintenir sur une bonne partie du pays ce vendredi. Mais Météo France a levé l’alerte orange (niveau 3 sur 4) aux orages, maintenant cependant une vaste partie du pays en vigilance jaune (niveau 2 sur 4) pour ce motif.

Seul le Rhône reste en orange, mais en raison d’un épisode de canicule précoce pour la saison, sans être exceptionnel en durée et intensité, précise Météo-France. Les températures minimales de fin de nuit étaient de l’ordre de 22°C à 23°C en région lyonnaise. Ce vendredi, il pourra faire jusqu’à 32°C à 35°C au plus chaud de la journée dans ce département.

Concernent les orages, Keraunos, l’observatoire français des tornades et orages violents, met en garde contre un « risque d’orages forts sur les reliefs du Jura et des Vosges » dans l’après-midi. Des rafales à plus de 90 km/h sont possibles. Ailleurs, les averses orageuses seront modérées, à l’exception des Hauts-de-France, où elles seront plus prononcées, notamment en Flandre où « un phénomène tourbillonnaire (de type tornade) n’est pas exclu ». Par ailleurs, dans la nuit de ce vendredi à samedi, « de nouveaux orages aborderont le littoral de l’Aquitaine ainsi que la Charente-Maritime ». Là aussi des rafales d’environ 100 km/h sont possibles.

Trois blessés et de nombreuses perturbations dans le Sud-Ouest

Ces intempéries ont privé jeudi des milliers de foyers d’électricité en Occitanie. Après avoir été jusqu’à 37 000 en tout, France bleu précise qu’il en reste 15 000 ce vendredi matin, soit un peu plus de 30 000 personnes.

Trois personnes ont été blessées à cause des orages, dont un enfant de 3 ans, à la tête, après que la voiture dans laquelle il se trouvait a été touchée par un arbre qui s’est effondré à Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), détaille France bleu.

Ces orages ont également provoqué des inondations et causé des dégâts. Les précipitations ont ainsi été importantes dans la région de Limoux, dans l’Aude.

L’agglomération de Toulouse fait également partie de celles qui ont été particulièrement touchées.

Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, des habitants de Gironde, près de Bordeaux, ont été victimes de ces inondations. Un centre d’hébergement d’urgence a dû être ouvert à Artigues-près-Bordeaux, indique la protection civile.

Les transports sont également perturbés en raison de ces intempéries. Des routes ont été coupées. Ce vendredi matin, la circulation des trains reste difficile sur plusieurs axes. La SNCF fait savoir, par exemple, qu’en Occitanie « les intempéries perturbent plusieurs lignes à l’ouest de la région ». A l’est de la région, « le trafic est interrompu sur l’axe Narbonne-Perpignan ». En Nouvelle-Aquitaine, « les pluies de cette nuit ont provoqué quelques difficultés de circulation de vos trains, principalement sur les axes Bordeaux-Saintes, Bordeaux-Angoulême et #Bergerac-Périgueux ».

Leave a Reply