Open source express: Alliance OSPO, entreprises suisses, levée de fonds d’Element, fondation Linux

Spread the love

 

Image: MedithIT/CC by

publicité

L’Alliance OSPO accueille de nouveaux membres, dont Red Hat, Microsoft et Orange

L’Alliance OSPO (Open Source Program Offices), créée en juin par OW2, Eclipse Foundation, Foundation for Public Code et OpenForum Europe, a annoncé cette semaine «le ralliement de nouveaux grands contributeurs internationaux de logiciels libres, dont Red Hat, Microsoft, Orange et Engineering». L’Alliance OSPO est à présent soutenue par 12 organisations. Elle commente: «Ce soutien renforcé confirme l’importance des logiciels libres pour l’économie européenne et l’intérêt d’établir un centre d’excellence afin de promouvoir la bonne gouvernance des logiciels open source dans chaque organisation.

L’Alliance OSPO a pour objectif d’aider les entreprises et les institutions publiques à découvrir et à comprendre l’open source, puis à en tirer profit dans l’ensemble de leurs activités jusqu’à créer un centre de compétences internes, aussi appelé OSPO (pour Open Source Programme Office ou bureau du programme open source). L’Alliance OSPO offre aux contributeurs un lieu neutre où ils peuvent partager leurs ressources, leur expérience et leurs compétences. Les supporters peuvent choisir de contribuer au nouveau site OSPO.Zone et/ou à formaliser la méthodologie de l’initiative de bonne gouvernance open source.»

Toujours plus d’open source en Suisse: boom de Kubernetes, Python et TypeScript

(ICTjournal)

L’édition 2021 de l’étude que consacre tous les trois ans l’Université de Berne à l’open source en Suisse (l’étude en allemand, en PDF) est mandatée par les associations CH Open et SwissICT, indique le site ICT Journal. Il souligne que «l’étude montre à quel point l’open source fait toujours plus d’émules parmi les entreprises helvétiques. Ainsi, la quasi-totalité d’entre elles utilise au moins une technologie libre, selon le sondage mené auprès de 163 CEO, CIO, CTO et professionnels de l’informatique de Suisse. L’adoption accrue de ces solutions s’observe en considérant les entreprises qui ont recours à au moins 15 solutions open source, leur proportion étant passée de 28% en 2018 à près de la moitié en 2021. En 2015, seule une firme sur cinq y avait recours.»

Element, la solution derrière la messagerie sécurisée de l’État français, lève 30 millions de dollars

(Usine digitale)

«Element.io, la start-up à l’origine du logiciel libre de messagerie instantanée lié à la norme Matrix a annoncé, ce 27 juillet, une levée de fonds de 30 millions de dollars dans le cadre d’une série B. Celle qui entend se positionner comme un concurrent de Slack ou Signal prévoit d’utiliser ce financement pour développer de nouvelles fonctionnalités et s’étendre dans le secteur BtoB et auprès du grand public. (…)

Fondée en 2017, Element est d’ores et déjà utilisée par 20 millions de particuliers, d’entreprises et de gouvernements. Element se base sur le protocole à but non lucratif Matrix et laisse l’utilisateur choisir sur quel serveur se connecter et où son stocker ses messages. Le service qui propose un chiffrement de bout-en-bout est aujourd’hui disponible sous forme de système sur site ou de plateforme en cloud. Les revenus du cloud ont augmenté de 300% au cours des 12 derniers mois, a indiqué la société sans révéler le montant réel de cette augmentation.»

Billet de blog (en anglais) de la cofondatrice Amandine Le Pape.

La fondation Linux lance l’Open Voice Network pour normaliser les assistants vocaux

(TechRepublic)

La Linux Foundation a annoncé fin juin une initiative pour établir des normes mondiales et open source pour le marché des assistants numériques vocaux. L’Open Voice Network compte parmi ses membres fondateurs  Target, Microsoft, Schwarz Gruppe, Wegmans Food Markets, Veritone et Deutsche Telekom.
Dans son communiqué, la fondation déclare que la voix sera la prochaine évolution naturelle dans l’interface des ordinateurs, et que la normalisation sera essentielle pour créer des assistants vocaux fiables et faciles à utiliser.

Lire aussi

L’open source est partout dans les entreprises. Voici les facteurs d’adoption – 11 juillet 2021

L’open source en France: une bonne activité pendant la crise – 2 juin 2021

La fondation Eclipse migre vers l’Europe et s’installe à Bruxelles – 12 mai 2020

Leave a Reply