Omicron : « un raz-de-marée arrive » au Royaume-Uni, prévient Boris Johnson – Les Échos

Spread the love

Publié le 12 déc. 2021 à 19:27Mis à jour le 12 déc. 2021 à 21:17

Omicron accélère, et le gouvernement britannique s’inquiète. « Personne ne doit en douter : il y a un raz-de-marée d’Omicron qui arrive, et je crains qu’il ne soit désormais clair que deux doses de vaccin ne suffisent pas pour assurer le niveau de protection dont nous avons tous besoin », a déclaré Boris Johnson dimanche, lors d’une allocution télévisée.

En parallèle, le niveau d’alerte face au Covid-19 a été relevé au Royaume-Uni. Il passera au niveau quatre, ce qui signifie que les autorités sanitaires pensent que le taux de transmission est élevé et qu’il exercera bientôt une pression sur les services de santé.

Cinq niveaux d'alerte ont été définis par le gouvernement britannique.

Cinq niveaux d’alerte ont été définis par le gouvernement britannique.UK government

Plus tôt dans la journée, le gouvernement avait déjà annoncé des mesures supplémentaires, dont l’extension de la campagne de rappel vaccinal aux plus de trente ans à partir de lundi. Et l’exécutif britannique compte proposer une troisième dose de vaccin à tous les plus de 18 ans en Angleterre d’ici à la fin décembre.

Test tous les jours pour les cas contacts

A partir de mardi, les cas contacts totalement vaccinés seront en outre priés d’effectuer quotidiennement des tests antigéniques pendant sept jours, tandis que ceux qui ne sont pas vaccinés doivent rester isolés dix jours.

« Le variant Omicron gagne rapidement du terrain au Royaume-Uni et devrait devenir la souche dominante d’ici la mi-décembre », a déclaré le ministre de la Santé Sajid Javid dans un communiqué, expliquant que cette nouvelle mesure est destinée à « limiter l’impact sur la vie quotidienne des gens tout en contribuant à réduire la propagation d’Omicron ».

Un tiers des cas de Covid à Londres

D’autres mesures avaient déjà été présentées mercredi par le Premier ministre Boris Johnson, dont le retour au télétravail et l’introduction du passeport sanitaire en certains lieux. Elles seront soumises au vote des députés mardi, et devraient être adoptées avec le soutien de l’opposition travailliste, malgré la défiance d’une partie du camp conservateur.

Un peu plus de deux semaines après la détection d’Omicron au Royaume-Uni, le ministre de l’Education Nadhim Zahawi a annoncé sur SkyNews que de premières personnes contaminées par ce variant étaient hospitalisées. Omicron est « si contagieux qu’il va devenir dominant et se développer de manière exponentielle », a averti le ministre, justifiant les efforts du gouvernement pour ralentir sa course. A Londres, Omicron représenterait déjà un tiers des cas de Covid-19.

Avec agences

Leave a Reply