Un drapeau turc déployé en soutien à l’offensive — Emrah Gurel/AP/SIPA

L’offensive menée par la Turquie contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie a déplacé environ 100.000 personnes, ont indiqué vendredi les Nations Unies.

« Quelque 100.000 personnes ont déjà quitté leurs foyers », a indiqué l’ONU dans un communiqué publié au troisième jour de l’offensive.

Erdogan ferme sur son offensive

La Turquie « ne stoppera pas » l’opération qu’elle mène en Syrie contre une milice kurde soutenue par l’Occident, a affirmé ce vendredi le président Recep Tayyip Erdogan, rejetant les « menaces » en ce sens.

« Peu importe ce que certains disent, nous ne stopperons pas cette » opération qui vise les Unités de protection du peuple (YPG) dans le nord-est de la Syrie, a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Istanbul.

Les Etats-Unis ont déclaré qu’ils pouvaient « neutraliser » l’économie turque « si nécessaire ».

1,1K partages
Advertisements

Leave a Reply