Nvidia acquiert la société de cartographie HD DeepMap pour les véhicules autonomes

Spread the love
Nvidia acquiert la société de cartographie HD DeepMap pour les véhicules autonomes

Nvidia acquiert la société DeepMap, spécialisée dans la cartographie des véhicules autonomes, afin de renforcer les capacités disponibles de son logiciel DRIVE.

La technologie de DeepMap utilise des données provenant des capteurs du véhicule pour construire des cartes haute définition qui se mettent à jour en permanence pendant que la voiture roule.

DeepMap est basée à Palo Alto, en Californie. La société a été fondée en 2016 par un groupe d’anciens employés de Google, ainsi que par des vétérans d’Apple.

publicité

L’exigence des cartes

Ali Kani, vice-président et directeur général de la division automobile de Nvidia, explique que DeepMap a « fait ses preuves, et qu’elle a l’esprit d’entreprise, l’agilité et la volonté de se concentrer sur l’ingénierie. DeepMap répond à un besoin profond de l’industrie, et ensemble nous allons développer et étendre ces capacités ».

« Unir nos forces avec Nvidia permettra à notre technologie d’évoluer plus rapidement et de profiter à plus de gens, plus tôt. Nous sommes impatients de poursuivre notre voyage en faisant partie de l’équipe Nvidia », a déclaré James Wu, cofondateur et CEO de DeepMap.

Les véhicules autonomes exigent un niveau de géolocalisation plus précis, qui nécessite des cartes constamment mises à jour. Ces cartes doivent également refléter les conditions routières, telles qu’une zone de travaux ou une fermeture de voie. Elle doivent par ailleurs pouvoir s’adapter à l’ensemble des flottes de véhicules électriques, avec un traitement rapide et un stockage minimal des données, souligne le communiqué.

Un écosystème de partenaires

Nvidia indique qu’elle prévoit de continuer à travailler avec l’écosystème de partenaires de DeepMap tout en investissant dans de nouvelles capacités et de nouveaux services. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été divulgués.

L’activité autonome de Nvidia est relativement faible par rapport aux revenus de ses divisions de centres de données et de jeux, mais la société continue de développer sa plateforme DRIVE avec de nouvelles technologies et de nouveaux partenariats. En avril, Nvidia a dévoilé la prochaine génération de sa plateforme DRIVE, appelée Atlan, et l’a présentée comme le premier processeur automobile proposant une augmentation des performances de quatre fois par rapport à la génération précédente, Orin.

Nvidia vise les modèles 2025 des constructeurs automobiles avec le nouveau SoC, en s’assurant qu’il ne cannibalise pas les ventes d’Orin, la génération précédente de la plateforme. La plateforme Orin a déjà été sélectionnée par de grands constructeurs automobiles pour des productions débutant en 2022.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply