Nouveau gouvernement : « Pendant la crise sanitaire, Macron a promis de se réinventer, or son nouveau gouvernement ressemble beaucoup à l’ancien » – Le Monde

Spread the love

Après d’ultimes tractations, la composition du nouveau gouvernement du premier ministre, Jean Castex, pour démarrer une nouvelle étape du quinquennat, a été dévoilée, lundi en début de soirée, par le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler.

Les principales surprises sont l’arrivée de l’ex-ministre de la santé, Roselyne Bachelot, à la culture, et de l’avocat médiatique et souvent en butte avec la magistrature, Eric Dupond-Moretti, à la justice. Deux figures connues du grand public, destinées à donner du clinquant à l’exécutif, parfois jugé trop terne, trop « techno ». Autre enseignement : la promotion de Gérald Darmanin à l’intérieur, en remplacement de Christophe Castaner, qui avait perdu la confiance des forces de l’ordre.

Au-delà de ces nouveautés, les grands équilibres restent inchangés. Neuf ministres conservent leur portefeuille, parfois avec des ajustements, comme Bruno Le Maire à Bercy, Florence Parly à la défense, Jean-Yves Le Drian au Quai d’Orsay ou Olivier Véran à la santé.

Parmi les départs marquants du gouvernement, les « historiques » qui ont participé à la campagne d’Emmanuel Macron, en 2017, Christophe Castaner et Sibeth Ndiaye. Muriel Pénicaud et Nicole Belloubet n’ont également pas été reconduites.

Le nouveau gouvernement doit se réunir mardi à 15 heures à l’Elysée pour son premier conseil des ministres. D’autres nominations, au niveau des secrétaires d’Etat, sont attendues dans les prochains jours.

Pour aller plus loin :

Le point sur le gouvernement Castex : quelques surprises, une droite renforcée mais « pas de gros changement »

Qui sont les ministres du gouvernement Castex ?

Eric Dupond-Moretti, un « ogre » des assises qui entre au gouvernement

Christophe Castaner, démis de l’intérieur

Chronique de Françoise Fressoz : « Macron joue Macron pour tenter de sauver la fin de son quinquennat, à rebours des canons traditionnels »

Leave a Reply