« Nous avons suivi les ordres du président » : aux Etats-Unis, l’audition d’un témoin-clé à la procédure de destitution – Le Monde

Spread the love
Gordon Sondland, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, durant son audition à la Chambre des représentants, au Capitole, le 20 novembre 2019.

Il n’a fait que suivre les « ordres » de Donald Trump dans le dossier ukrainien. C’est ce qu’a déclaré sous serment l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, mercredi 20 novembre. Il témoigne devant la Chambre des représentants dans l’enquête en destitution contre le président républicain. Cette enquête vise notamment à établir avec précision la responsabilité directe de Donald Trump, soupçonné d’abus de pouvoir à des fins personnelles.

Dans son propos liminaire, M. Sondland – propulsé à son poste après un don de 1 million de dollars au comité chargé d’organiser les cérémonies de prestation de serment de Donald Trump, en janvier 2017 – a également affirmé que le président américain avait conditionné une invitation de son homologue ukrainien à la Maison Blanche à l’ouverture d’enquêtes par Kiev sur un de ses rivaux politiques. L’ambassadeur a par ailleurs « conclu » que l’attribution d’une aide militaire destinée à Kiev était aussi liée à l’ouverture de ces enquêtes et l’avait dit à des responsables ukrainiens, a-t-il précisé.

Après une première série de témoignages recueillis à huis clos, les auditions menées dans le cadre de la procédure de destitution sont désormais publiques et retransmises en direct à la télévision.

Comprendre : ce que l’on sait à la veille des auditions publiques

Alors qu’une partie de l’entourage de Donald Trump refuse de coopérer avec la Chambre des représentants, dénonçant une procédure jugée « illégale », un maillon faible est apparu en la personne de Gordon Sondland. Cet homme d’affaires a aussi été le seul à rectifier son précédent témoignage, le 17 octobre à huis clos.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Faire diversion et attaquer les témoins : les tactiques des républicains pour bloquer la destitution de Trump
Contribuer

Leave a Reply