Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion à perpétuité – LCI

Spread the love

PROCÈS – Quatre ans après le meurtre d’Arthur Noyer et au terme de sept jours d’audience, Nordahl Lelandais a été condamné ce mardi soir à vingt ans de réclusion criminelle, assortis d’une période de sureté des deux tiers, moins que la peine encurue.

Ses “plus sincères excuses” à la famille d’Arthur Noyer, adressées au terme de sept jours d’audience, auront été ses derniers mots avant la délibération. Au bout de six heures, les jurés ont finalement reconnu Nordahl Lelandais coupable du meurtre d’Arthur Noyer et l’ont condamné à 20 ans de réclusion criminelle, assortis d’une peine de sûreté des deux tiers. Trente ans de réclusion criminelle, assortis d’une période de sureté des deux tiers, avaient été requis ce mardi devant la cour d’assises de Savoie.

Le jury, qui a délibéré dès ce mardi soir après les plaidoiries de la défense, devait choisir de retenir l’homicide volontaire – et donc l’intention de tuer – ou les violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner (coups mortels), passibles de 15 ans de réclusion. C’est donc la première option qui a été choisie par les jurés.

Toute l’info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Je considère que la gravité du meurtre commis par Nordahl Lelandais, ses actions périphériques, ses éléments de personnalité très défavorables justifient une peine de trente ans.– Thérèse Brunisso, procureure générale de Chambéry

Lors d’un réquisitoire d’une heure et quart devant la cour, ce mardi après-midi, la procureure générale de Chambéry, Thérèse Brunisso, avait tenté de démontrer les faiblesses de la version donnée par l’accusé depuis le début du procès, soulignant devant la cour la “volonté de tuer” de Nordahl Lelandais.

Alors que l’accusé assure avoir pris Arthur Noyer en stop vers 3h dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 et l’avoir déposé, à sa demande, à Saint-Baldoph, une ville de la banlieue de Chambéry, où la rixe mortelle aurait eu lieu, elle avait soutenu que le caporal “n’a aucun ami, aucune relation professionnelle dans cette commune de Saint-Baldoph”. “Il n’a donc aucune raison de demander à Nordahl Lelandais de le déposer à cet endroit”, avait-elle poursuivi, rappelant que deux témoins avaient affirmé à l’audience que le chasseur alpin de 23 ans voulait rentrer à sa caserne, dans une commune voisine.

“J’ai cherché et recherché quel pouvait être le mobile du meurtre [...] le seul mobile qui peut être envisagé est celui d’avoir une relation sexuelle avec Arthur Noyer”, avait conclu l’avocate générale tandis que l’accusé, depuis son box, se montrait impassible. Et d’ajouter : “Je considère que la gravité du meurtre commis par Nordahl Lelandais, ses actions périphériques, ses éléments de personnalité très défavorables justifient une peine de trente ans”.

On n’a jamais cru et jusqu’à encore aujourd’hui, on ne croit absolument pas à la thèse de Nordahl Lelandais.– Bernard Boulloud, avocat de la famille Noyer

La matinée avait débuté avec la plaidoirie de Bernard Boulloud, l’avocat de la famille Noyer. “Quatre ans et 29 jours après la mort d’Arthur Noyer, après encore sept jours d’audience, Nordahl Lelandais reste toujours campé droit dans ses bottes, dans sa vérité, dont seul lui-même dans la salle d’audience reste encore convaincu”, avait regretté le conseil des parties civiles. “Il se terre dans ses mensonges […] il ne dira jamais, au grand jamais, la vérité sur les circonstances de la mort d’Arthur Noyer, juste pour sauver sa peau, juste par lâcheté”, avait affirmé Me Boulloud, devant un large portrait de la victime posé aux côtés de ses parents face au box depuis le début du procès. “Espérons que le jury et la cour d’assises suivent ces réquisitions à la lettre, parce qu’effectivement, on n’a jamais cru et jusqu’à encore aujourd’hui, on ne croit absolument pas à la thèse de Nordahl Lelandais”, avait-il également déclaré à la suspension d’audience. 

Je n’ai jamais voulu le tuer. Jamais, jamais, jamais.– Nordahl Lelandais lors de son interrogatoire, vendredi 7 mai.

Interrogé vendredi sur le déroulé des faits, l’accusé de 38 ans n’a pas évolué d’un pouce sur sa version des faits. S’il reconnaît être responsable de la mort d’Arthur Noyer, il conteste toute intention criminelle. “Je n’ai jamais voulu le tuer. Jamais, jamais, jamais”, a-t-il insisté lors de son interrogatoire.

Lundi 10 mai, quatre experts avaient exposé leur compréhension de l’esprit de l’accusé de 38 ans. Tous sont tombés d’accord sur le fait que Nordahl Lelandais a “une personnalité extrêmement fragile”, a résumé le Dr Patrick Blachère, psychiatre qui l’a rencontré deux fois en 2018. Selon lui, l’accusé est “intelligent”, mais présente un “trouble grave de la personnalité : asocial, ‘borderline’ et narcissique” et “une personnalité abandonnique”, craignant d’être délaissé. 

Me Jakubowicz, avocat de l’accusé, a voulu balayer ces lectures dans sa plaidoirie et convaincre que les coups ont été donnés sans intention de donner la mort : “Les incohérences de l’accusé ne font pas une culpabilité. Le silence non plus. Le mensonge non plus. Le mensonge est un droit. On a le droit de mentir. On prend ses risques. Le mensonge ne constitue pas la qualification d’un crime ou d’un délit.”

Lire aussi

Nordahl Lelandais, qui ne fera pas appel, devrait également comparaître en 2022 devant la cour d’assises de l’Isère dans le cadre de la disparition de Maëlys de Araujo en août 2017.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – Israël/Palestine : l’Onu craint “une véritable guerre”

Remontées mécaniques, parcs d’attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

“On veut lui faire porter le chapeau”, confie la sœur du tueur présumé d’Eric Masson

Procès du meurtre d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

Logo LCI défend l’ambition d’une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez “modifier votre choix” et accepter tous les cookies. > En savoir plus.

Leave a Reply