Non, vous ne pourrez pas installer n’importe quelle app iOS sur votre Mac

Spread the love

En 2020, Apple a sorti ses premiers iPhone 5G. Et sur le marché des ordinateurs, il a lancé ses premiers ordinateurs utilisant la puce M1, avec un processeur Apple Silicon, à la place des puces Intel.

Cette transition, qui doit durer deux ans, permettra à la firme de Cupertino d’avoir plus de contrôle sur ses hardwares. Et en même temps, les technologies utilisées par ses puces Apple Silicon, basées sur l’architecture d’Arm, permettent à Apple de proposer des machines plus performantes avec une meilleure efficacité énergétique.

Des applications iPhone et iPad qui se lancent sur les Mac (à une condition)

Et en même temps, Apple fait converger ses plateformes. En effet, grâce à la puce M1, les nouveaux Mac mini, MacBook Pro et MacBook Air lancés au dernier trimestre 2020 ont la même architecture que l’iPhone et l’iPad.

De ce fait, Apple a indiqué que ces nouveaux ordinateurs sont capables de lancer des applications iOS comme s’il s’agissait d’applications natives. Cependant, pour qu’une application iOS soit accessible sur Mac App Store, il faut l’approbation de son développeur. En d’autres termes, les nouveaux Mac sont bien capables de lancer n’importe quelle application iOS, mais il faut l’accord du développeur pour qu’une application soit accessible.

Apple a décidé de vous empêcher de faire du « side loading »

Néanmoins, même lorsqu’une application iOS n’est pas officiellement disponible sur le Mac App Store, certains utilisateurs avaient trouvé un moyen non officiel de quand même installer celle-ci via une technique appelée sideloading. Mais visiblement, cela n’était pas du goût d’Apple, qui aurait récemment bloqué les apps installées en utilisant cette technique.

D’après le site 9to5Mac, actuellement, lorsqu’on tente d’installer une application iPhone ou iPad qui n’est pas disponible sur le Mac App Store, un message d’erreur apparait, indiquant qu’il n’est pas possible de faire l’installation, car le développeur de l’app n’a pas prévu que celle-ci tourne sur les Mac.

Pour le site The Verge, cela n’est pas une grande surprise, même si les utilisateurs de MacOS sont habitués à avoir moins de restrictions que sur l’iPhone ou sur l’iPad. En effet, en bloquant ces installations, Apple ne fait que respecter les décisions des développeurs qui ne souhaitent pas que leurs apps mobiles soient utilisées sur des ordinateurs. Par ailleurs, des betas de MacOS avaient déjà indiqué que ce blocage était prévu.

Respect du choix du développeur

Quoi qu’il en soit, Apple aurait intérêt à ce qu’un maximum d’applications iPhone ou iPad soient aussi disponibles sur les MacBook. En effet, en plus des performances et de l’autonomie, la prise en charge des apps mobiles fait partie des avantages de ses puces Apple Silicon, par rapport aux puces Intel.

Il est à noter que pour la transition, Apple a prévu une technologie d’émulation, appelée Rosetta 2, grâce à laquelle des applications crées pour les puces Intel pourront se lancer sur les machines utilisant des puces Apple Silicon.

On attend les Mac de 2021

Sinon, actuellement, des rumeurs circulent déjà au sujet des prochains Mac qu’Apple va sortir en 2021. D’après celles-ci, la firme de Cupertino devrait lancer de nouveaux processeurs Apple Silicon, qui seront plus performants que la puce M1. Côté design, Apple pourrait dire adieu à la Touch Bar. En revanche, après avoir fait son come-back sur l’iPhone, le connecteur MagSafe pourrait aussi revenir sur les ordinateurs.

Mais bien sûr, il ne s’agit encore que de rumeurs. Et de ce fait, la prudence reste de mise.

Apple MacBook Air 2020 M1 256 Go

Leave a Reply