Neptune Linux, une distribution élégante très orientée multimédia

Il m’a juste fallu 30 secondes pour personnaliser exactement comme je le souhaitais le bureau KDE Plasma. Jack Wallen/ZDNET

Linux a parcouru un très long chemin au cours des dernières années. Je dirais même qu’il a connu la croissance la plus créative depuis sa création. Ses environnements de bureau sont tous fonctionnels et faciles à utiliser. L’installation de presque toutes les distributions est devenue si facile que n’importe qui peut le faire. Et les applications disponibles sont tellement nombreuses qu’il y en a presque pour chaque type d’utilisation.

Le développement de Linux dans le multimédia est aussi important. Je me souviens d’une époque où le simple fait de lire des MP3 (vous vous souvenez ?) pouvait se transformer en cauchemar. Aujourd’hui, la lecture de presque tous les types de médias est possible. La création et l’édition multimédia ont également évolué. Un exemple : Neptune Linux (ou simplement Neptune en abrégé).

Les trois points à retenir de la distribution Neptune Linux

  • Neptune 8.1 est gratuit et peut être installé sur autant de machines que nécessaire.
  • Ce système d’exploitation open source est aussi beau que stable et comprend tous les logiciels dont vous avez besoin pour être productif.
  • L’absence d’un noyau en temps réel (real-time kernel) pourrait être problématique sur les machines moins puissantes.

Ce système d’exploitation open source est conçu de manière à ce que le multimédia soit l’une de ses principales caractéristiques. Il ne s’agit pas seulement des possibilités d’édition, mais aussi de visualisation et d’écoute.

Mais ce qui m’a le plus impressionné avec Neptune Linux n’est pas tant la concentration d’outils audio/vidéo, mais le travail de l’équipe de développeurs qui a élaboré un bureau KDE Plasma 6, beau et convivial. De nombreuses distributions choisissent d’apporter leur propre touche au bureau, en tâchant qu’il se démarque de des autres distributions.

Tout, sauf le streaming

Mais l’équipe de Neptune Linux a choisi la subtilité pour distinguer leur KDE Plasma. L’une des premières choses que je fais toujours avec un bureau Linux, c’est de lui apporter quelques modifications pour qu’il corresponde mieux à mes besoins et à ma personnalité. Et avec KDE Plasma 6, c’est incroyablement facile à faire.

Ensuite… quelles sont les applications à utiliser ? Il y en a beaucoup. Il y a :

  • Le navigateur web Chromium
  • Le client de messagerie Thunderbird
  • LibreOffice
  • La solution de sauvegarde Back In Time
  • Grub Customizer (outil de personnalisation du bootloader)
  • Le graveur d’images ISO
  • KDE Connect SMS app (gestion de sms à partir de l’ordinateur)
  • Timeshift (restauration du système)
  • Yakuake (terminal de commande déroulant)

En ce qui concerne le multimédia, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin, à une exception près. L’application de diffusion de stream OBS Studio manque à l’appel. Mais heureusement, vous pouvez ouvrir Discover et l’installer en quelques clics.

Ardour running on Neptune.

Le DAC Ardour 7 est une puissante station de travail audio numérique. Jack Wallen/ZDNET

Performant, mais pas récent

Il faut cependant garder à l’esprit que, Neptune étant basé sur Debian, il se peut que les logiciels fournis ne soient pas les plus récents et les plus performants. Par exemple, la version de LibreOffice fournie est la 7.4.7.2.

Ceci dit, cela ne signifie pas pour autant que vous utilisez un logiciel obsolète. Tout ce qui est installé est stable et fait l’objet d’une maintenance (c’est quand même basé sur Debian, qui préfère la stabilité à l’avant-garde). Cela signifie que Neptune Linux est un système d’exploitation très fiable. Ajoutez à cela la beauté, les performances et la stabilité de KDE Plasma 6, et vous obtenez un système d’exploitation de bureau incroyable. De plus, Neptune est livré avec un noyau plus récent (6.1.0-18) et des pilotes également plus récents.

Oh, et n’oublions pas le côté multimédia. Vous trouverez des logiciels pour répondre à presque tous les besoins, tels que /

  • la création/édition vidéo
  • La création/édition audio
  • La conversion de fichiers
  • La lecture de médias
  • Les interfaces web cam
  • L’édition de screencast (gestion de captures d’écran vidéo)

Deux dépôts disponibles

Tout ce travail est réalisé par une équipe de deux développeurs, qui sont responsables du travail, de la maintenance et du support du noyau, de la conception de l’expérience, de la maintenance, du repository de Neptune, de la maintenance du site web,…

En parlant des repositories, Neptune est livré avec deux dépôts :

  • Une principale contenant toutes les configurations et applications liées à Neptune.
  • Une secondaire, KDE Repo, qui est spécifique à toutes les applications KDE Plasma, KDE et frameworks.

Durant mes tests, tout ce que j’ai produit avec cette distribution était fluide et ne présentait aucun des signes révélateurs de lenteur (tels que les sauts audio et les saccades vidéo). Cela peut s’expliquer par le fait que je travaille avec un ordinateur de bureau assez puissant. Si vous travaillez avec moins de puissance, vous pourriez vous servir d’un noyau temps réel.

Conseils pour la distribution Neptune Linux

Si vous recherchez une nouvelle distribution Linux axée sur le multimédia, Neptune Linux devrait figurer en tête de votre liste. La seule chose que je changerais serait d’installer un noyau en temps réel, mais cela ne serait nécessaire que si les latences audio ou vidéo devenait un problème.

Neptune Linux est impressionnant, beau, facile à utiliser et, surtout, gratuit.

Que vous soyez ou non impliqué dans la création de contenu, ce système d’exploitation devrait être sur votre radar.

Source : « ZDNet.com »

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading