MWC 2024 : Orange capitalise sur sa stratégie d’open innovation

MWC 2024 : Orange capitalise sur sa stratégie d’open innovation

Fini la recherche à tout prix de l’effet waouh, Orange entend revenir à davantage de sobriété dans sa politique de R&D. Alors que l’an dernier, l’opérateur historique faisait au Mobile World Congress de Barcelone la démonstration des cas disruptifs de la 5G, il se concentre pour cette édition 2024 sur ses activités cœur de cible que sont l’optimisation des réseaux télécoms, la cybersécurité ou l’expérience client.

Au MWC qui s’ouvre ce lundi 26 février, l’opérateur français fait la promotion de son approche d’open innovation et de « cloudification » des infrastructures télécoms pour répondre aux grands défis du moment, à commencer par l’essor de l’intelligence artificielle. « Orange poursuit sa transformation pour devenir une entreprise centrée sur la sofwarisation et la virtualisation en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient », explique-t-il dans son dossier de presse.

Les JO de Paris, une vitrine technologique

Pour donner corps à cette approche, Orange présente sa technologie 5G Mobile Private Network (MPN) cloud. Comme son nom l’indique, il s’agit de déployer à la volée des réseaux 5G privés dans le cloud pour des acteurs de l’industrie, de la logistique ou l’événementiel. Déjà déployée à l’Orange Vélodrome de Marseille, elle permet la retransmission en direct de rencontres sportives. Une étape avant la TV à la demande ou TV SaaS.

Partenaire premium et fournisseur officiel de Paris 2024, Orange entend aussi faire des prochains Jeux olympiques une vitrine de son savoir-faire technologique. L’opérateur déploiera, « pour la première fois lors d’un événement de cette envergure », une architecture IP native et unifiée avec des liaisons Ethernet 100 Gbit/s, des réseaux publics mobiles à haute densité et de la captation vidéo avancée recourant à la 5G privée.

publicité

L’IA pour positionner au mieux les antennes

Orange a recours à l’IA, et plus particulièrement au deep learning, pour optimiser les performances de ses réseaux mobiles en termes de couverture et de débit. Pour trouver le meilleur emplacement des antennes relais, un modèle algorithmique, baptisé Stardust, analyse les données mobiles disponibles sur le réseau plutôt que d’appliquer les seules lois physiques de la propagation des ondes radio.

Pour proposer un accès aux réseaux télécoms aux développeurs et aux hyperscalers du cloud, Orange contribue au développement d’interfaces de programmation d’applications ou APIs au sein de la communauté open source Camara et de l’initiative Open Gateway du groupement d’opérateurs mobiles GSMA.

En collaboration avec deux autres opérateurs en Espagne, Telefonica et Vodafone, Orange a lancé deux nouvelles APIs – SIM Swap et Number Verification -, dédiées à prévention et la détection de cas de fraude. D’autres APIs ont été développées au sein de Camara. La première, une API de géorepérage avertit l’utilisateur lorsqu’un mobile ou un terminal connecté entre ou sort d’une zone surveillée. La seconde permet de vérifier si deux mobiles sont situés dans la même zone.

Un partenariat avec Cisco au service de l’environnement

La co-innovation peut répondre aux enjeux environnementaux. Orange Business, la division BtoB de l’opérateur, et Cisco ont travaillé de concert pour diminuer la consommation d’énergie d’un salle de visioconférence. A partir des données des appareils présents et de capteurs, il s’agit d’ajuster le chauffage ou l’éclairage de la pièce en fonction de la présence de collaborateurs et de leurs comportements d’utilisation.

Développée par les deux partenaires au stade Orange Vélodrome de Marseille, la solution Smart Power Delivery allume, elle, intelligemment les bornes Wi-Fi via Power over Ethernet (PoE) – l’alimentation électrique par câble Ethernet – en fonction des usages réels. Ce qui entraîne une réduction potentielle de 52 % de la consommation d’énergie du Wi-Fi.

Conçue par Orange Business et commercialisée par Cisco, One Box réunit dans le même équipement les fonctionnalités de réseau étendu programmable ou SD-WAN (Software-Defined Wide Area Network) et de routage d’accès. Cette consolidation permet de réduire le besoin en matières premières et en composants, tout en diminuant la consommation énergétique.

Dernier écosystème, celui constitué il y a un par Orange, Deutsche Telekom, Telefónica et Vodafone. Les quatre opérateurs européens ont lancé Utiq, une nouvelle AdTech qui s’oppose à l’hémogénie des géants du numérique dans la publicité internet, en mettant l’accent sur le respect de la vie privée des consommateurs.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading