Advertisements

Municipales : un éventuel report du second tour sera décidé en début de semaine – Le Parisien

Spread the love

Fallait-il annuler le premier tour des élections municipales? Le débat a tout juste eu le temps de monter que les regards sont d’ores et déjà tournés vers la semaine prochaine. Le Premier ministre Édouard Philippe a fait savoir ce dimanche soir que l’éventualité d’un report du second tour de l’élection présidentielle sera décidée en début de semaine après consultation des autorités sanitaires et des forces de l’opposition.

Alors que le scrutin du jour s’est tenu dans un drôle de contexte, au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures de restriction pour éviter la propagation de la pandémie, la plupart des responsables des partis politiques avaient précédé le Premier ministre pour demander le report des élections.

« Organiser le report du second tour »

Yannick Jadot est la première personnalité politique à avoir pris publiquement la parole, dehors, non loin du QG de David Belliard. Son message est on ne peut plus clair. « Nous le savons, notre unité, notre cohésion sont indispensables face à l’épreuve que nous traversons, a-t-il commencé. Elles sont aussi les clés de notre efficacité collective contre la pandémie. J’appelle solennellement le Président de la République à faire prévaloir en toutes circonstances la santé des Français et ce dorénavant dans la plus complète transparence. Je lui demande de réunir dès demain matin (ndlr : lundi) les représentants des forces politiques, pour tirer toutes les leçons de ce premier tour. Je lui demande d’organiser avec ces forces politiques le report du second tour. »

Le chef de file des écolos n’est pas le seul à avoir pris la parole pour demander que le gouvernement se positionne. La maire sortante de Paris Anne Hidalgo s’est fendue d’un tweet pour réclamer de nouvelles annonces de la part de l’exécutif. « La santé de nos concitoyens doit être notre unique préoccupation. Je demande donc au gouvernement de préciser dès ce soir toutes les mesures complémentaires indispensables qui permettront de protéger les Français face à la crise sanitaire majeure que nous traversons. » a-t-elle écrit.

Même analyse pour le député LFI François Ruffin. Toujours sur les réseaux sociaux, l’élu a demandé avant la publication des résultats du soir le report du second tour. Il estime que l’abstention record et la campagne rendue impossible contraignent l’exécutif à prendre une telle décision. Un avis partagé par son collègue Alexis Corbière, qui propose de valider les résultats du premier tour. « Je ne vois pas comment on peut tenir un deuxième tour sereinement », a-t-il expliqué.

Moins d’une heure après la publication des résultats du premier tour, Marine Le Pen a elle aussi rejoint le camp des responsables politiques réclamant un report. Elle émet également le vœu de « considérer comme acquises les victoires au premier tour ».

Chez Les Républicains, le député Damien Abad fut l’un des premiers à réagir. Dans un communiqué de presse, l’élu a livré sa position personnelle, estimant que le report du second tour était selon lui la décision la plus prudente. «La seule victoire qui m’intéresse ce soir, c’est celle qui nous permettra tous ensemble de vaincre le Covid-19 (…) Les seuls chiffres qui comptent, ce sont ceux de l’évolution du nombre de cas positifs au Covid-19 et du nombre de masques qu’il manque à nos professionnels de santé. »

Advertisements

Leave a Reply