Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, LR présentera le député Guy Teissier pour être maire – Le Figaro

Spread the love

Martine Vassal, candidate LR aux municipales marseillaises, ne se présentera pas à l’élection du maire au conseil municipal, samedi. La présidente de la métropole d’Aix-Marseille-Provence, successeur désigné de Jean-Claude Gaudin, a annoncé sa décision lors d’une conférence de presse surprise, au Pharo, ce jeudi 2 juillet. C’est le député des Bouches-du-Rhône Guy Teissier qui sera finalement le candidat de la droite.

« Cette semaine, j’ai œuvré pour que nous soyons enfin réunis (…), j’ai fait le choix de la sagesse, de l’expérience, du consensus et du respect », a expliqué la présidente de la métropole d’Aix-Marseille-Provence en annonçant cette candidature alternative. « Guy Teissier a toujours tout donné pour Marseille et il a ma totale confiance », a complété Martine Vassal.

Guy Teissier, ancien maire du 5e secteur et ex-président de la communauté urbaine Marseille-Provence, avait signifié depuis quelques jours sa volonté de rassembler sa famille politique. Mardi, il confiait au Figaro vouloir apporter une alternative à la candidature de Martine Vassal, en difficulté après sa défaite dans le 4e secteur. « Elle est en difficulté, elle a été battue et c’est une situation compliquée pour elle comme pour nous. Je ne suis pas persuadé que le fait de vouloir continuer le combat soit la meilleure des choses », expliquait-il.

Bruno Gilles rejoint sa famille politique

Lors de cette conférence de presse, Martine Vassal a également annoncé le ralliement de Bruno Gilles, ex-LR dont la liste a obtenu trois sièges dimanche soir. Ce dernier avait promis lundi qu’il ne « voterait pas » pour la présidente de la métropole. « Je souhaite qu’il émerge de ce camp de la droite, des Républicains, du centre et des progressistes, une candidature qui soit apaisante et apaisée, une candidature alternative, qui permettra peut-être à certains de se retrouver », expliquait-il. « Martine Vassal est déjà présidente du département et de la métropole. Une seule personne ne peut pas détenir tous les pouvoirs», nous confirmait l’un de ses proches, hier.

« Nous nous sommes assurés du ralliement des trois élus de la liste de Bruno Gilles », a annoncé Martine Vassal. Cette alliance permet aux Républicains et à leur nouveau candidat, Guy Teissier, de s’assurer 42 votes lors du conseil municipal de samedi, soit exactement le même nombre de sièges dont dispose Michèle Rubirola, la candidate du « Printemps Marseillais ».

Reste à savoir où iront les 8 voix de Samia Ghali, l’ex-PS courtisée de toute part, et les 9 voix du Rassemblement national. L’issue de cette élection municipale n’a jamais été aussi incertaine.

Leave a Reply