Mort d’Elizabeth II : pour la première fois, Charles va s’adresser aux Britanniques en tant que roi – L’Indépendant

MISE À JOUR À 13 h 50. Charles III doit s’adresser ce vendredi, pour la première fois en tant que roi, au peuple britannique en deuil au lendemain du décès de sa mère, la reine Elizabeth II, à l’âge de 96 ans.

Le nouveau monarque du Royaume-Uni, qui a gagné jeudi le château de Balmoral, en Ecosse, résidence estivale traditionnelle d’Elizabeth II, pour se rendre au chevet de sa mère, devait revenir à Londres ce vendredi en compagnie de son épouse Camilla, désormais reine consort.

A lire aussi : Mort d’Elizabeth II: Retour sur le destin hors du commun d’une reine qui n’aurait jamais dû régner

Il doit rencontrer la nouvelle Première ministre Liz Truss – nommée mardi par la reine – avant de prononcer une allocution télévisée ce vendredi, à 19 h (heure française). “Le décès de ma mère tant aimée, sa majesté la reine, est un grand moment de chagrin pour moi et ma famille”, a écrit le nouveau roi dans un communiqué publié jeudi.

“Nous pleurons”

“Nous pleurons le décès d’une souveraine chérie, et d’une mère bien aimée. Je sais que sa perte sera ressentie à travers le pays, les royaumes et le Commonwealth, ainsi que par d’innombrables personnes à travers le monde.”

A lire aussi : Mort d’Elizabeth II: Le nouveau roi d’Angleterre s’appelle Charles III et évoque sa grande tristesse

Avec le décès de sa mère, qui a régné plus longtemps que tout autre souverain britannique, Charles III, âgé de 73 ans, est devenu roi du Royaume-Uni et de 14 autres pays, dont le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

L’annonce de la mort d’Elizabeth II après 70 ans de règne a suscité une vague d’émotion au Royaume-Uni, mais aussi à travers le monde.

A lire aussi : Mort d’Elizabeth II : où sera-t-elle enterrée ?

“Une amie de la France”

À Londres, des milliers de personnes continuaient d’affluer ce vendredi matin aux abords du palais de Buckingham, pour rendre hommage à la défunte reine.

Les dirigeants de nombreux pays à travers le monde ont salué la mémoire d’Elizabeth II, figure emblématique de la monarchie britannique pendant sept décennies.

En France, Emmanuel Macron a rendu hommage à “‘une amie de la France, une reine de cœur qui a marqué à jamais son pays et son siècle”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *