Mort de Victorine : l’autopsie révèle un décès par noyade avec “intervention d’un tiers” – France Bleu

Spread the love

“Les conclusions de l’autopsie évoquent une mort par noyade avec intervention d’un tiers en raison des multiples ecchymoses internes retrouvées sur la victime”, ce sont les mots ce mercredi soir de Boris Duffau, le procureur adjoint de la République de Grenoble. Il précise par ailleurs qu’aucune trace de violence sexuelle n’a été constatée, mais, prévient-il, “il n’est pas pour autant possible à ce stade de l’enquête d’écarter cette hypothèse.”

De multiples ecchymoses internes

Les résultats de cette autopsie étaient très attendus pour tenter d’éclaircir les circonstances du décès de la jeune femme. Les premières constatations médico-légales n’avaient en effet pas permis de les déterminer. 

La question de l’heure de la mort

L’étudiante de 18 ans avait disparu en rentrant chez elle, samedi. On ignore à quelle heure exacte la jeune fille est décédée. Il est fort probable, après cette autopsie, que les enquêteurs le sachent mais taisent cette information capitale. “Pour des raisons tenant au secret de l’enquête et à l’efficacité de celle-ci, le parquet n’est pas en mesure d’apporter des détails supplémentaires” a en effet précisé Boris Duffau, le procureur adjoint, à la presse.

Ce samedi soir, Victorine avait prévenu sa famille par téléphone qu’elle avait raté le bus et qu’elle rentrait à pied. C’était aux environs de 19h00. Elle n’est plus donné signe de vie ensuite. Malgré d’actives recherches et une battue spontanée des habitants de Villefontaine, la jeune fille a été retrouvée morte deux jours après, dans un ruisseau non loin de son domicile.

L’enquête en cours depuis lundi continue donc, tout comme l’appel à témoin lancé par la gendarmerie de l’Isère : pour mémoire, tout témoin ou toute personne susceptible d’aider l’enquête à avancer peut joindre le le 0.800.200.142.

Par ailleurs, une marche blanche en souvenir de Victorine Dartois a été annoncée pour ce dimanche après-midi par la famille de la jeune femme. C’est Romane, l’une de ses grandes sœurs, qui annonce ce temps de recueillement et d’hommage sur sa page Facebook. Elle demande aux participants de respecter le port du masque et d’éviter les embrassades et effusions.

Leave a Reply