La firme de Stuttgart, c’est plus de 70 ans d’histoire, en grande partie popularisée par le sport automobile et la saga 911, apparue il y a plus de 50 ans. Une histoire sur route, qui pourrait pourtant prendre les airs d’ici 2025 : « Porsche cherche à agrandir ses domaines d’activité en tant que constructeur de voitures de sport en devenant un leader de la mobilité premium », annonce effectivement le constructeur dans un communiqué. Il vient d’annoncer qu’il travaillait avec Boeing pour la conception d’un « ADAV », autrement dit, un « aéronef à décollage et atterrissages verticaux ».

Cette collaboration entre les deux marques n’est pas sans rappeler les partenariats de Volkswagen – sa maison-mère – avec l’Européen Airbus. A l’occasion du salon de Genève 2017, les deux marques avaient présenté un prototype baptisé « Pop up ».

Un taxi volant Porsche, une rumeur qui court depuis 2 ans

Un récent communiqué de presse a indiqué que Porsche et Boeing avaient effectivement signé un partenariat afin de travailler conjointement sur un nouveau segment d’activité de la mobilité urbaine. L’année dernière, une étude effectuée par Porsche annonçait que le transport en ville par taxi volant électrique serait à même de pouvoir se concrétiser dès 2025.

Mais la rumeur du développement d’un taxi volant Porsche date encore d’avant cette étude. Il y a deux ans, un média allemand du nom de AutomobilWoche, avait déjà évoqué le sujet, en expliquant que Porsche songeait déjà à la « voiture volante », et qu’un prototype de « drone transportant des personnes » pourrait un jour être conçu. A ce moment-là, l’un des seuls prototypes concrets venait de Chine, avec le quadrirotor Ehang 184, qui se revendiquait déjà capable de se déplacer à 130 km/h pendant 25 minutes, à une altitude de 500 mètres.

Mais l’actualité revient sur le devant de la scène au sujet de ces nouveaux « ADAV ». Nous avions profité d’un article pour en dresser un tour d’horizon de ses avancées en matière de technologie et de législation. Mais depuis, un nouveau partenariat important a été conclu entre Uber et la NASA, alors que le géant de la mobilité californien souhaite devenir un acteur important, que ce soit sur la partie des véhicules mais également sur l’encadrement et les systèmes permettant de faire évoluer cette nouvelle activité aérienne.

Porsche Boeing voiture volante

© Boeing

Porsche se veut « leader de la mobilité aérienne premium »

Porsche vient donner cette fois-ci un feu vert officiel en faveur du développement des aéronefs de déplacements urbains. Et les mots ne manquent pas au constructeur pour d’ores et déjà placer sa marque sur le marché : « avec ce partenariat, les deux entreprises se serviront de leur force dans leur marché respectif pour étudier le futur de la mobilité aérienne premium », explique le constructeur « Porsche cherche à agrandir ses domaines d’activité en tant que constructeur de voitures de sport en devenant un leader de la mobilité premium. Sur le long terme, cela pourrait vouloir dire se déplacer en trois dimensions ».

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply