Mobilisation des transporteurs routiers : des blocages et barrages filtrants en cours samedi – franceinfo

Spread the love

Les transporteurs routiers contestent la hausse de la fiscalité sur le carburant dans le transport autoroutier de marchandises.

Des blocages et des barrages filtrants sont en cours samedi 7 décembre, jour de contestation des transporteurs routiers pour dénoncer la hausse de la fiscalité sur le carburant dans le transport autoroutier de marchandises, a appris franceinfo auprès de la gendarmerie et de France Bleu. Ces opérations viennent s’ajouter aux différentes mobilisations liées au projet de réforme des retraites.

L’opération la plus importante de la matinée s’est déroulée à la jonction entre l’A4 et l’A104 à l’est de Paris. Plusieurs centaines de poids lourds se sont rassemblés à partir de 9 heures. Ils ont laissé passer les voitures sur la voie de droite, mais bloqué les camions étrangers, a indiqué le PC mobilité de Radio France. Les transporteurs protestent contre la hausse de la fiscalité sur le carburant professionnel qui réduirait leur compétitivité vis-à-vis de ces transporteurs étrangers.

Mobilisation également sur l’A1 dans le sens Lille-Paris, aux abords d’Arras. Des complications ont été constatées sur l’A7, dans le sens sud-nord, au sud de Lyon, avant Chasse-sur-Rhône. Une douzaine de poids lourds ont mis en place un barrage filtrant depuis 8 heures. En fin de matinée, aux alentours de 11 heures, il y avait 10 kilomètres de bouchons.

Des blocages se sont également déroulés sur l’A8 au niveau d’Aix-en-Provence, selon France Bleu Provence. Le barrage a eu lieu au péage de la Barque, dans le sens Italie-France. Environ cinq kilomètres de bouchons ont été enregistrés. Une trentaine de camions a poursuivi son barrage filtrant jusqu’à midi, a précisé le PC Mobilité.

Le trafic a été ralenti sur plusieurs kilomètres sur l’A36 entre Montbéliard et Belfort. Des barrages filtrants ont été menés par une cinquantaine de routiers, a indiqué France Bleu Belfort-Montbéliard.

En Occitanie, des actions ont été menées autour de Toulouse et sur l’A75 dans l’Aveyron. À Toulouse, les camions ont bloqué les voies en direction du périphérique. Un barrage filtrant a été mis en place au péage de Toulouse-Sud. Des opérations ont également été menées sur l’autoroute A75 à hauteur de Verrières dans l’Aveyron.

La présidente de l’OTRE, Aline Mesples, a indiqué sur franceinfo samedi que les actions “ne vont pas durer au-delà de l’après-midi”. Dès lundi, l’OTRE annoncera la suite qu’elle souhaite donner à son mouvement de contestation, a indiqué le syndicat.

Leave a Reply