Microsoft Teams : vous pouvez désormais chatter avec n’importe quel utilisateur

Microsoft Teams : vous pouvez désormais chatter avec n'importe quel utilisateur

Microsoft vient de faciliter la communication des utilisateurs de Teams en dehors de leur organisation en leur permettant de démarrer une discussion avec n’importe quel utilisateur de Teams, y compris les comptes personnels Teams gratuits. Pour Microsoft, il s’agit d’aider les propriétaires de comptes Teams commerciaux à se connecter aux PME, qui sont nombreuses à utiliser les comptes personnels Teams à des fins professionnelles.

Puisque la fonction permet également de chatter avec des utilisateurs commerciaux externes de Teams, cela devrait aider les clients commerciaux de Teams à renforcer les liens avec les fournisseurs et les partenaires de toutes tailles, tout en élargissant potentiellement son attrait pour les communications entre entreprises et consommateurs.

La semaine dernière, Microsoft Teams comptait 270 millions d’utilisateurs actifs mensuels (MAU), contre 250 millions en juillet dernier. La société a également indiqué cette semaine qu’elle comptait 1,4 milliard d’utilisateurs de Windows. Mais l’entreprise vise également à accroître le nombre d’utilisateurs mensuels actifs de Teams en le poussant au-delà de sa base d’entreprises Office 365. Elle élargit son attrait pour les consommateurs en donnant au bouton Teams Chat une place de choix dans la barre des tâches de Windows 11. Teams n’a toutefois pas le milliard et plus d’utilisateurs grand public de WhatsApp, qui s’impose comme un outil essentiel pour les communications entre entreprises et consommateurs.

publicité

Une fonctionnalité très demandée

La fonction de chat Teams de commercial à personnel devrait soutenir cette ambition en la rendant plus accessible pour les communications avec les PME et les consommateurs sur les comptes Teams personnels. Les utilisateurs de Teams peuvent joindre des contacts externes en saisissant l’adresse électronique complète ou le numéro de téléphone du contact qu’ils souhaitent joindre. Les utilisateurs peuvent également initier un chat individuel ou un chat de groupe avec toute personne disposant d’un compte personnel sans qu’il soit nécessaire de procéder à un “changement de locataire”, c’est-à-dire de basculer entre un compte personnel et un compte commercial ou plusieurs locataires.

“Une fois que la personne que vous avez invitée accepte l’invitation, vous pouvez lancer une nouvelle discussion en tête-à-tête ou en groupe ou même l’ajouter à une discussion de groupe externe existante. Ce fil de discussion apparaîtra à côté de vos autres discussions, sans qu’il soit nécessaire de changer de locataire pour voir la discussion”, explique Microsoft dans un billet de blog. En fonction des paramètres administratifs d’une organisation, la mise à jour de la fonctionnalité devrait également permettre aux utilisateurs de comptes personnels Teams externes d’entamer des conversations avec des utilisateurs Teams au travail.

Pour ce faire, les utilisateurs personnels de Teams doivent “entrer l’adresse électronique exacte de l’organisation de l’utilisateur qu’ils veulent joindre et tenter de démarrer une discussion.” Si une personne invitée à participer à une discussion n’est pas déjà inscrite à Teams, elle recevra un courriel ou un message texte l’invitant à se joindre à elle à l’aide d’un compte personnel. Elle pourra rejoindre la discussion après s’être inscrite et s’être connectée à ce compte. Les utilisateurs commerciaux peuvent également ajouter ces personnes à un groupe de discussion externe existant.

Des risques de sécurité ?

La fonction prend en charge les contrôles de l’utilisateur, comme le blocage des messages des utilisateurs externes et la possibilité de quitter une discussion de groupe. Les utilisateurs personnels de Teams peuvent également refuser les invitations externes. Les utilisateurs peuvent envoyer jusqu’à 10 messages à un utilisateur externe avant d’accepter, mais une fois cette limite atteinte, aucun autre message n’est autorisé.

Les administrateurs informatiques peuvent contrôler les discussions sortantes et entrantes. Microsoft explique :

  • Chat sortant : activer/désactiver les utilisateurs de l’organisation pour initier un chat avec des utilisateurs de comptes personnels Teams externes (par exemple, des utilisateurs qui ne sont pas des invités via la collaboration Azure AD B2B).
  • Chat entrant : permet/désactive les utilisateurs externes avec des comptes Teams non gérés par une organisation pour initier un chat avec vos utilisateurs.

Bien entendu, le fait d’ouvrir aux utilisateurs commerciaux de Teams la possibilité de chatter à partir de comptes externes et personnels ouvre la porte aux spams de type email et aux menaces de sécurité associées.  Les administrateurs informatiques disposent toujours de tous les contrôles de sécurité habituels et peuvent désactiver le chat avec des comptes Teams non gérés dans le portail d’administration. Microsoft insiste sur plusieurs protections qui restent en place, même lorsque le chat externe a été activé.

Il s’agit notamment des éléments suivants

  • L’opt-in explicite : les utilisateurs finaux ne voient pas les messages à moins qu’ils ne cliquent pour les prévisualiser, on leur rappelle les risques du chat externe et on leur demande d’accepter ou de bloquer explicitement la demande de message.
  • Badge externe : visible à la fois dans la liste et dans l’en-tête du chat.
  • Contrôles anti-spam : avant d’être explicitement accepté, chaque message envoyé par un compte personnel Teams est soumis à des contrôles anti-spam. Si un spam est détecté, le message de chat n’est pas délivré.
  • Limitation du nombre de messages : les messages envoyés avant une acceptation explicite sont limités à 10. Les messages supplémentaires ne sont pas délivrés.
  • Contrôles administratifs : des contrôles robustes au niveau du locataire et de l’utilisateur régissent les scénarios d’accès externe.
  • Sécurité de l’utilisateur : pour protéger l’utilisateur, nous n’affichons que son nom et son adresse électronique, mais pas d’autres éléments d’identification comme les photos de profil.
  • Les utilisateurs de comptes personnels Teams peuvent gérer la possibilité de les découvrir dans leur menu de paramètres et choisir de ne pas être découverts par d’autres utilisateurs Teams.

Leave a Reply