Microsoft proteste contre le méga-contrat cloud passé entre Amazon et la NSA

Spread the love
Microsoft proteste contre le méga-contrat cloud passé entre Amazon et la NSA

Des années de compétition entre AWS et Microsoft, pour savoir qui serait le gagnant final du contrat JEDI de 10 milliards de dollars sur dix ans, ont abouti à la perte par Microsoft du contrat qu’il avait initialement remporté.

Il est difficile de ne pas voir dans la récente protestation de Microsoft contre l’obtention par AWS d’un contrat de cloud de 10 milliards de dollars avec la National Security Agency (NSA) des représailles. Quoi qu’il en soit, la dernière guerre des contrats de cloud computing gouvernementaux est lancée.

Comme Nextgov l’a rapporté plus tôt cette semaine,  la NSA a attribué un contrat “secret” de cloud computing à AWS au début de l’été. Le 21 juillet, Microsoft a déposé une contestation d’offre auprès du Government Accountability Office,, l’organisme d’audit, d’évaluation et d’investigation du Congrès des Etats-Unis, deux semaines après avoir été informé par la NSA qu’elle avait choisi AWS pour “WildandStormy”. Selon Nextgov, ce contrat semble s’inscrire dans le cadre de la “tentative de la NSA de moderniser son principal dépôt de données classifiées”, connu sous le nom d’Intelligence Community GovCloud.

publicité

Une décision sera rendue le 29 octobre

La NSA a stocké ses données, y compris des informations de renseignement provenant de plusieurs dépôts dans le monde, dans son lac de données géré en interne, sur lequel ses propres agents et ceux d’autres agences de renseignement peuvent lancer des requêtes et effectuer des analyses, explique Nextgov.

L’objectif de la NSA, dans le cadre de sa stratégie hybride, est de déplacer ses données de renseignement de ses propres serveurs vers ceux exploités par un fournisseur commercial de services en cloud.

Le Government Accountability Office rendra une décision sur la protestation de Microsoft d’ici le 29 octobre, indique Nextgov.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply