Microsoft lance un nouveau service basé sur la blockchain

Spread the love
Microsoft lance un nouveau service basé sur la blockchain

Quelques semaines après avoir annoncé son intention de fermer son offre Azure Blockchain as a Service, Microsoft est de retour avec une nouvelle idée basée sur la blockchain avec son service Azure Confidential Ledger. Les dirigeants de Microsoft ont dévoilé l’avant-première publique d’Azure Confidential Ledger à l’occasion du premier jour de sa conférence virtuelle développeur Build 2021, le 25 mai.

Azure Confidential Ledger, comme Azure Blockchain Service, repose sur l’idée que la blockchain est un grand registre distribué. Azure Confidential Ledger (ACL) de Microsoft ajoute une couche supplémentaire de sécurité et d’évolutivité à la blockchain. ACL utilise la plateforme Azure Confidential Computing Platform, ce qui signifie qu’une instance d’ACL s’exécute dans une enclave matérielle dédiée et entièrement attestée.

publicité

ACL est basé sur le Confidential Consortium Framework (CCF), que les responsables de Microsoft ont présenté publiquement en 2017. À l’époque, les responsables ont déclaré que le Framework Coco (abréviation de “Confidential Consortium”) était censé fonctionner avec n’importe quel protocole de registre distribué et fonctionner sur n’importe quel système d’exploitation et hyperviseur prenant en charge un environnement d’exécution de confiance (TEE) compatible, ou zone sécurisée d’un processeur. Le framework a été conçu pour être utilisé sur site et/ou dans les clouds de divers fournisseurs, ont indiqué les responsables.

Les dirigeants de Microsoft ont déclaré que ACL vise notamment à répondre aux besoin des utilisateurs ayant par exemple besoin d’une journalisation d’audit et d’un suivi des opérations d’administration hautement sensibles. Ils ont suggéré que les secteurs des soins de santé, de la finance et du commerce de détail, des technologies de l’information, du suivi de la chaîne d’approvisionnement et toute entreprise où les contrats et les actes doivent être échangés en toute sécurité seraient tous de bons candidats pour ACL.

J’ai demandé à Microsoft si ACL devait être considéré comme le remplacement d’Azure Blockchain as a Service et je n’ai pas obtenu de réponse directe. Au lieu de cela, un porte-parole a déclaré : “Nous demandons aux clients (d’Azure Blockchain Service) de passer à la solution Blockchain Quorum de ConsenSys. Comme la dynamique de l’industrie a changé, nous avons pris la décision de passer d’une offre orientée produit à une solution orientée partenaire.”

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply