Microsoft Defender, le géant améliore les performances de son antivirus

Spread the love

Le géant du logiciel annonce une importante mise à jour pour son antivirus Defender. Elle permet d’unifier deux solutions afin de simplifier son utilisation. A cela s’ajoute des améliorations afin d’accroitre son efficacité.

L’information a été donnée par Microsoft à l’occasion de l’évènement Ignite 2020. L’antivirus gratuit et natif de Windows 10, Windows Defender va prochainement évoluer de manière importante. Il est prévu d’unifier les fonctionnalités disponibles avec les versions Microsoft 365 Azure. Cela concerne les services de détection et de remédiation.

L’application va devenir normalement plus efficace. A ce sujet le géant promet déjà  “la plus grande couverture en ressources de toutes les solutions XDR du secteur”. L’approche est de cette manière double. La réorganisation de Defender et les outils à sa disposition vont accroitre son efficacité tout en simplifiant son usage. Il devient une solution de sécurité plus maniable pour assurer la maintenance d’un réseau avec à sa disposition l’IA pour l’analyse des attaques et la résolution de soucis en automatiques.

Microsoft Defender, plus riche et multiplateforme

L’antivirus va aussi s’intégrer à la solution de gestion SIEM (Azure Sentinel). SIEM est la contraction de Security Information and Event Management.  Basé sur le Cloud, le service permet d’avoir une vue détaillée des menaces et de connaitre leurs gravités.

Selon Vasu Jakkal, vice-président de Microsoft Security ces avancées étaient une nécessité en particulier à ces temps difficiles ou le télétravail est une priorité.

“Il s’agit de donner les moyens de défendre et de protéger les employés, les données, le travail et la sécurité personnelle. Il s’agit de rendre les personnes et les organisations résistantes dans un environnement de changements inattendus, comme le travail à distance généralisé.”

Enfin la seconde annonce autour de Microsoft Defender ATP est son arrivée sous Android. Cette solution annonce des protections contre le phishing, les applications dangereuses et de manière plus générale les fichiers malveillants. Une version en avant-première est aussi annoncée sous iOS. Elle ne propose cependant qu’une protection contre le phishing .

Leave a Reply