Microsoft annonce son deuxième plus gros rachat après celui de LinkedIn

Spread the love

Microsoft vient de confirmer l’acquisition de la multinationale Nuance Communications, pour un montant de 19,7 milliards de dollars. Dans le cadre d’un renforcement de son pilier dans les outils de santé, le GAFAM n’a pas hésité à mettre la main à la poche. Il s’agit de son deuxième plus gros rachat après celui de LinkedIn, en 2016.

Nuance Communications est basée à Burlington, près de Boston aux États-Unis. Cotée en bourse sur le NASDAQ et avec ses 6000 employés, l’entreprise édite des logiciels notamment dans la reconnaissance vocale. Pour le milieu de la santé, Nuance Communications propose des outils de retranscription médicale, des robots de chat vocal, ou encore des systèmes d’orientation d’appels et de l’imagerie.

Devenir leader dans l’IA pour la santé

Renforcer sa place dans la verticale de la santé serait la principale motivation de Microsoft. L’acquisition de Nuance Communications viendrait installer confortablement la société dans le secteur et force est de constater que les ambitions semblent importantes. À travers le prisme du cloud, avec Microsoft Cloud for Healthcare lancé l’année dernière, elle deviendrait un acteur de taille en parallèle à son travail pour les entreprises et les institutions publiques.

À moyen conséquent, concurrence de taille. Microsoft fait face notamment à Amazon qui s’investit également sur la transversale, ou encore à Apple et Google pour les outils particuliers. Les solutions Nuance sont actuellement utilisées par plus de 55% des médecins et 75% des radiologues aux États-Unis, et utilisées dans 77% des hôpitaux américains. Le chiffre d’affaires de Nuance Healthcare Cloud a connu une croissance de 37% d’une année sur l’autre au cours de l’exercice 2020 » peut-on lire dans un communiqué commun entre les deux sociétés.

Lire aussi – Microsoft fait un pas dans la fintech avec “Money for Excel”

« L’IA (intelligence artificielle) est la priorité de la technologie et les soins de santé représentent son application la plus urgente. Ensemble, avec notre écosystème de partenaires, nous mettrons des solutions d’IA avancées entre les mains des professionnels du monde entier pour favoriser une meilleure prise de décision et créer des connexions plus significatives, alors que nous accélérons la croissance de Microsoft Cloud for Healthcare » commentait pour sa part Satya Nadella, PDG de Microsoft.

Selon le calendrier mentionné, l’accord de rachat devrait prendre effet avant la fin de l’année. Microsoft le mentionne vaguement, mais l’approbation des autorités sera un enjeu crucial, dans un contexte de crainte des sénateurs américains quant au poids des GAFAM. Chaque rachat, comme avec Google et Fitbit en novembre 2019, sont de plus en plus controversés et sous le feu des projecteurs. Dans l’industrie, Microsoft vient de prendre une taille indéniable.

Leave a Reply