Mia retrouvée saine et sauve après une “opération de type militaire”: ce que l’on sait dimanche soir – Nice-Matin

Spread the love

Retrouvée saine et sauve

Mia, 8 ans, et Lola Montemaggi, 28 ans, ont été interceptées par les enquêteurs à 10H45 dans un squat, une usine désaffectée de la commune de Sainte-Croix, située dans le canton de Vaud, a annoncé le procureur de la République de Nancy, François Pérain.

Mia avait été enlevée sans violence mardi par trois hommes alors qu’elle était hébergée chez sa grand-mère maternelle aux Poulières, un village vosgien situé à une trentaine de kilomètres d’Epinal.

Une opération quasi militaire

Selon le procureur, les protagonistes du rapt l’avaient “extrêmement bien préparé”, à la manière d’une “opération militaire”, allant jusqu’à lui donner un nom de code : “Opération Lima”.

L’un d’eux, surnommé “Bouga” sur les réseaux sociaux et en lien avec Lola Montemaggi par ce biais, avait mobilisé l’équipe.

Il avait “acheté des talkie-walkies et des téléphones portables” tandis qu’un “budget de 3.000 euros a été dégagé pour assurer les frais courants, l’essence, les péages…”  et apporter un petit pécule à la mère, toujours selon le procureur.

Des suspects proches du milieu complotiste

Les suspects, “plutôt insérés socialement” et qui n’étaient “pas connus de la justice” avaient pour pseudos Jeannot, Pitchoune, Le Corbeau, Bruno ou Basile, ce dernier étant toujours “en cours d’identification” et donc recherché.

“Ils sont sans professions, intermittent du spectacle, handicapé vivant chez ses parents ou directeur technique dans une entreprise luxembourgeoise et partagent une même communauté d’idées”, a poursuivi le magistrat.

Leave a Reply