Advertisements

Météo – Tempête Amélie : encore 1.000 foyers sans électricité ce dimanche soir en Auvergne – La Montagne

Spread the love

Les techniciens d’Enedis s’affairent toujours, ce dimanche soir, pour procéder aux réparations. En début d’après-midi, 4.000 foyers auvergnats n’avaient plus d’électricité. En début de soirée, il en reste encore 1.000.

Tempête Amélie : des milliers de foyers privés d’électricité en Auvergne et dans le Limousin

Le Cantal, département le plus touché

Enedis explique qu’il est prévu que 500 clients soient réalimentés dans la soirée mais que 500 foyers risquent de passer la nuit sans courant.

Cela concerne 300 clients dans le Cantal, notamment dans le secteur de Massiac et le nord du département. Mais également 100 clients dans le Puy-de-Dôme, particulièrement autour de la commune d’Augerolles. 50 foyers sont concernés dans l’Allier et autant en Haute-Loire.

Depuis 16 heures, Météo France a levé la vigilance orange aux vents violents sur l’ensemble du territoire. 

À Riom-ès-Montagnes. Ce dimanche matin, vers 6 h 45, Jean-Luc Ferrari, un habitant du hameau « La Molier », sur la commune de Riom-ès-Montagnes, a entendu un gros fracas dehors et pour cause. Un arbre venait de tomber au coin de sa propriété et, dans sa chute, a entraîné celle du poteau électrique.

La chute d’un arbre sur un poteau électrique à “La Molier” à Riom-ès-Montagnes a entraîné de gros dégâts et privés d’alimentation électrique tout le hameau (Photo Jean-Luc Ferrari)
« Avec le bruit du vent, je ne m’inquiétais pas mais quand j’ai entendu ce gros bruit, je suis sorti et j’ai vu que le poids de l’arbre avait cassé le poteau, explique-t-il. Le poteau alimente tout le village (soit une vingtaine d’habitants) et depuis ce matin, plus d’électricité, plus de téléphone, plus de chauffage, plus d’eau chaude… »

Les techniciens d’Enedis sont intervenus dans la matinée et devaient repasser dans la soirée. « Mais vu l’ampleur des dégâts, il va falloir changer le poteau et il faut du matériel lourd pour intervenir, je pense. Alors, on patiente. On s’entraide, on s’éclaire à la bougie. Tout le monde est logé à la même enseigne. »

Le poteau a été cassé par le poids de l’arbre tombé. Photo Jean-Luc Ferrari.

Tempête Amélie : le Cantal, l’Allier et le Puy-de-Dôme toujours en vigilance orange avec des rafales jusqu’à 128 km/h

Émilie Zaugg

Advertisements

Leave a Reply