Météo. 14°C à Nantes, 19°C à Biarritz, 21°C à Perpignan : pourquoi fait-il si doux ? – Ouest-France

Spread the love

Des records de douceur sont battus ce week-end, avec un pic prévu lundi 3 février, tout particulièrement dans le sud de la France. Nous vivons même le deuxième début d’hiver le plus doux depuis 1900 et le début des relevés météorologiques.

Une journée ensoleillée dans la ville de Mayenne, en Mayenne (photo d’illustration). | OUEST-FRANCE

  • Une%20journ%C3%A9e%20ensoleill%C3%A9e%20dans%20la%20ville%20de%20Mayenne,%20en%20Mayenne%20(photo%20d%E2%80%99illustration).
    Une journée ensoleillée dans la ville de Mayenne, en Mayenne (photo d’illustration). | OUEST-FRANCE
19 °C à Biarritz ce dimanche après-midi, 20 °C à Toulouse, 21 °C à Perpignan, contre 8 °C en année moyenne. Et encore un petit degré de plus lundi. Dans l’Ouest, la douceur atypique des températures est moins marquée : 14 °C à Nantes, Rennes et Caen, 12 °C à Brest ce dimanche, mais on est là aussi bien au-dessus des températures d’un début février… Même si la pluie ne permet pas de profiter à fond de ce climat clément.

Météo France annonce un pic de douceur lundi, surtout dans le Sud, où les températures dépasseront de 5 °C à 10 °C les moyennes de saison. « Des records de température pourraient être battus dans de nombreuses villes du sud », note Météo France.

Anticyclone et effet de foehn

D’après les météorologues, le phénomène dominant est un anticyclone au-dessus du Maroc, qui a remonté en fin de semaine sur la péninsule ibérique en direction de la France, poussant avec lui ces masses d’air doux.

Dans le sud-ouest de la France, un second phénomène, dit effet de foehn se combine, provoquant ces températures exceptionnelles pour la saison. L’effet de foehn se produit quand de l’air venant du sud franchit les Pyrénées. En redescendant le versant français, il se comprime et se réchauffe. Un phénomène bien connu, qui s’était déjà produit en février dernier.

La baisse des températures est attendue pour mardi, et sera particulièrement sensible dans la partie sud du pays, qui perdra de 10 °C à 15 °C. Dans l’Ouest, le temps restera plutôt doux, avec des températures matinales comprises entre 5 °C (à Caen) et 8 °C (à Brest) et des maximales autour de 10 °C (11 °C prévu à Nantes) dans l’après-midi, avec de jolies éclaircies. Le reste de la semaine sera plus frais.

Deuxième hiver le plus doux

Les pics de douceur ne sont pas en eux-mêmes un phénomène absolument remarquable en cette saison. Ils sont cependant consécutifs à deux premiers mois d’hiver remarquablement doux. C’est même le deuxième hiver le plus doux depuis 1900. La température moyenne nationale était de 7,6 °C, soit 2,3 °C de plus que la moyenne. Seul le début d’hiver 2015-2016, avec 3 °C de température en excès a fait mieux.

Après le rafraîchissement en milieu de semaine prochaine, les météorologistes prévoient de nouveau de la douceur sur une grande partie de l’Europe dans les semaines à venir.

Partager cet article Une%20journ%C3%A9e%20ensoleill%C3%A9e%20dans%20la%20ville%20de%20Mayenne,%20en%20Mayenne%20(photo%20d%E2%80%99illustration).

Météo. 14°C à Nantes, 19°C à Biarritz, 21°C à Perpignan… Pourquoi fait-il si doux ?Ouest-France.fr

Leave a Reply