Advertisements

Masques, voyages, rentrée scolaire, les recommandations du Conseil scientifique pour éviter une seconde vague après le 11 mai – Nice-Matin

Spread the love

Pour éviter une deuxième vague épidémique et/ou un nouveau confinement, le Conseil scientifique, chargé d’éclairer le gouvernement sur la stratégie face au Covid-19, a publié samedi soir deux avis datés du 20 avril et du 24 avril, le premier sur les modalités globales du confinement, le second sur la reprise de l’école. Voici ce qu’il faut retenir. 

Port du masque systématique

Il recommande de porter un masque – non seulement dans les transports les lycées et les collèges – mais dans tous les lieux publics, de façon “systématique” pendant les mois suivants la levée du confinement.

Rentrée scolaire

Le Conseil n’était pas favorable à une reprise de l’école le 11 mai et préconisait que les établissements scolaires restent fermés jusqu’en septembre. “Le Conseil scientifique a pris acte de la décision politique de réouverture prudente et progressive des établissements scolaires à partir du 11 mai prenant en compte les enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques”, souligne l’instance présidée par le professeur Jean-François Delfraissy. 

Il préconise ainsi “le port du masque obligatoire” pour le personnel,  les collégiens et les lycéens (mais le juge “impossible” en maternelle et “adaptable” en primaire), des tables écartées d’un mètre entre elles, des stratégies pour éviter le brassage d’élèves (au moins que les élèves d’un niveau ne rencontre pas ceux d’un autre niveau) pour faciliter le dépistage, des repas pris en salle de classe et des contrôles de température à la maison effectués par les parents. 

Concernant les tests, le Conseil scientifique considère qu’un dépistage massif des élèves et de l’ensemble du personnel “n’est pas envisageable“, car il concernerait plus de 14 millions de personnes et devrait être renouvelé régulièrement (tous les 5-7 jours) pour être efficace.

Un mètre de distance en toutes circonstances

Le Conseil recommande de poursuivre le respect strict des gestes barrière ainsi que des mesures de distanciation sociales, en insistant sur le respect d’une distance de sécurité d’un mètre au moins “de chaque côté” entre les personnes. Les lieux recevant du public doivent proposer à leurs clients ou usagers des masques de protection et des solutions hydro-alcoolique. “Un manquement à ces règles doit pouvoir aboutir à une fermeture administrative de ces lieux”, selon l’avis.

Télétravail

Le Conseil propose que les entreprises maintiennent le télétravail lorsqu’il est possible, “sur la totalité ou plus de la moitié du temps de travail”. Pour les commerçants et artisans, il est proposé de reprendre une activité en respectant scrupuleusement les règles de distanciation sociale. “L’objectif est de reprendre progressivement une activité présentielle ne concernant si possible que la moitié des travailleurs“.

Déplacements possibles entre régions mais voyages internationaux déconseillés 

Il préconise d’autoriser les déplacements entre régions via les transports en commun à condition que les mesures de précaution (gestes barrière et distanciation sociale) soient respectées. En revanche, les voyages à l’étranger sont “fortement déconseillés” durant les mois suivant la sortie de confinement, les voyageurs s’exposant à un risque de mesures de quarantaine à l’arrivée dans le pays des destination comme au retour en France.

Personnes “à risques”

 Pas de confinement forcé mais le Conseil scientifique conseille aux personnes âgées de plus de 65 ans et/ou présentant des pathologies chroniques (hypertension, diabète, maladie coronarienne) de respecter “un confinement strict et volontaire, qui les protège de risques de contamination”. “Ce choix doit pouvoir être proposé aux personnes à risque qui travaillent”, précise le Conseil.

Advertisements

Leave a Reply