Soupçonnée par beaucoup de personnes d’être une arnaque, la société Mars One Ventures est en faillite. Elle proposait des aller simples pour vivre (et donc mourir) sur la planète rouge.

Mars One Ventures : une promesse de voyage sur Mars qui tombe à l’eau

La colonisation de l’Espace et surtout de notre planète voisine, Mars, fait rêver beaucoup de gens. Aussi, quand une entreprise a proposé d’établir un campement sur la planète rouge et y faire vivre des humains, de nombreux explorateurs du futur ont montré leur intérêt. Une vidéo sur leur site web montrait d’ailleurs, en images de synthèse, un campement sur la planète rouge désolée. Beaucoup de personnes ont moqué les délais très optimistes de l’entreprise et ont douté de sa capacité de financement. Ils ont eu raison puisque la firme est désormais en faillite.

Mars One Ventures en banqueroute ne colonisera pas Mars

Ce sont nos confrères du site Redditor qui ont repéré l’avis de faillite de Mars One Ventures. La ville de Bâle en Suisse où est basée la maison mère a déclaré en faillite l’entreprise le 15 janvier dernier. Cette banqueroute a dissous l’organisation. Cette faillite a été confirmée par Bas Lansdorp, le fondateur de l’entreprise à nos confrères de Engadget mais a toutefois indiqué qu’il « travaillait pour trouver une solution ».

Le fondateur de la firme basée en Suisse a précisé que Mars One, la fondation à but non lucratif de l’entreprise, était, elle, toujours active, même si elle manquait de fonds pour tout pouvoir réaliser.

Mars One Ventures était considéré comme un projet douteux

Beaucoup de personnes jugeaient le projet de Mars One Ventures comme étant une arnaque exploitant le désir de voyager dans l’Espace sans avoir de véritables plans pour les y amener. Une première enquête de Matter avait montré que le processus de recrutement des candidats était très discutable et avait remis en doute le nombre de dossiers d’astronautes en herbe évalués par l’entreprise.

Plus tard, en 2014, deux étudiants du MIT ont fait un rapport pointant du doigt que la technologie était loin d’être suffisamment avancée pour un tel projet et que les délais seraient repoussés à de nombreuses reprises et que le coût de l’opération serait bien supérieur à celui évalué par Mars One Ventures. Un projet jugé beaucoup plus ambitieux que le projet de la Nasa d’envoyer des hommes sur Mars dans 25 ans.

Source

Let a comment